RMC Sport

Equipe de France: "Benzema sait comment me remercier", glisse Deschamps

Invité ce lundi sur Europe 1 à huit jours de l’entrée en lice de l’équipe de France à l’Euro contre l’Allemagne, le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, n’a pas échappé aux questions sur le retour de Karim Benzema. Ravi de ce come-back, le Basque attend surtout que le buteur du Real Madrid soit performant au championnat d’Europe.

"Merci Didier!" Le clin d’œil amusé de Karim Benzema à Didier Deschamps en conclusion de sa première conférence de presse avec les Bleus depuis son retour en sélection a fait le tour des télés. Dans le sens inverse, le sélectionneur se réjouit aussi de compter dans son groupe l’avant-centre du Real Madrid.

Après cinq ans et demi d’absence, DD a décidé de convoquer de Madrilène, à la surprise générale, pour disputer l’Euro (11 juin-11 juillet). "Évidemment que je savais très bien, en prenant cette décision, que ça allait faire du bruit", a-t-il déclaré ce lundi au micro d’Europe 1. Je m'en suis rendu compte juste après. Mais bon, depuis que je suis ici (à Clairefontaine) avec mes joueurs, je suis en autarcie."

>> Euro: les infos en direct

"Il n'y a qu'une vérité, c'est celle du terrain"

Lors de cet entretien, Didier Deschamps a tenu à minimiser ce come-back, répétant qu’il s’agit d’un "non-évènement". "Je ne sais pas combien de fois on m'a posé la question 'Mais est-ce que vous attendez des excuses publiques ?' Je n'attendais rien. A aucun moment je n’ai pris une décision radicale. Je n’ai jamais dit qu’il n’est pas sélectionnable", a-t-il poursuivi avant d’ajouter : "Il sait très bien comment me 'remercier' de la meilleure des façons. Il n'y a qu'une vérité, c'est celle du terrain." Un message très clair à celui compte 27 buts en 82 sélections.

Pour son retour, l’ancien Lyonnais est resté muet face au pays de Galles (3-0) mercredi dernier à Nice mais il aura une nouvelle chance mardi contre la Bulgarie (21h10). Mais Didier Deschamps attend surtout que le revenant soit efficace à partir du 15 juin, contre l’Allemagne, pour le premier match des Bleus à l’Euro.

ABr