RMC Sport

Equipe de France: bonne nouvelle pour Pavard, pas de commotion cérébrale

Après son choc à la tête subi mardi face à l'Allemagne (1-0) à l'Euro, Benjamin Pavard s’est fait examiner mercredi par un médecin extérieur à la FFF. Il a écarté toute commotion cérébrale.

Il a été victime d'un choc impressionnant. Lors de la victoire des Bleus mardi soir face à l'Allemagne (1-0), à Munich, Benjamin Pavard a été percuté à la tête par Robin Gosens, arrivé lancé dans la surface française, le genou bien en avant. Resté quelques instants au sol, Pavard a pu se relever et même reprendre sa place sur le terrain après avoir été évalué par le staff médical tricolore.

>> Euro: les infos en direct

Selon une source UEFA, Pavard s’est fait examiner mercredi par un médecin extérieur à la FFF afin de respecter le protocole commotion cérébrale mis en place par l’instance européenne et qui a été validé par le staff médical des 24 nations participantes. Selon nos informations, le latéral droit du Bayern Munich (25 ans) a vu Jean-Francois Chermann, neurologue respecté dans la profession.

De bonnes nouvelles

Le docteur a fait passer tous les tests nécessaires au Français et a écarté toute commotion cérébrale. Mardi, après son choc, l’ancien Lillois avait été soumis à un interrogatoire sur le terrain avec des questions simples portant sur le score du match, son nom ou encore sur la ville où il se trouvait. Il avait répondu avec calme et spontanéité aux questions. Les autres joueurs avaient aussi été interrogés pour savoir si Pavard avait perdu connaissance et avaient répondu par la négative.

Mercredi, il a subi quelques contrôles qui se sont bien passés et a participé sans souci au décrassage avec les autres titulaires de France-Allemagne. Il pourrait donc être à nouveau titulaire pour affronter la Hongrie, samedi (15h), à Budapest, pour la deuxième rencontre des Bleus à l'Euro.

RR avec Loïc Tanzi