RMC Sport

Équipe de France: "Ça devient difficile" pour Benzema, selon Le Graët

Karim Benzema a peu de chances de connaître une nouvelle sélection avec l’équipe de France tant que Didier Deschamps sera en place, a confirmé le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët.

Le rappel surprise du milieu de terrain Adrien Rabiot lors du dernier rassemblement, alors que le milieu de terrain avait refusé un rôle de réserviste lors de la dernière Coupe du monde, a amené certains observateurs à se poser la question d’un retour de Karim Benzema, qui n’a plus un mis un pied dans la maison bleu depuis cinq ans, quasiment jour pour jour. Le président de la Fédération française Noël Le Graët, interrogé sur Téléfoot ce mardi, ne conteste pas les qualités footballistiques indéniables de l’avant-centre du Real Madrid.

"Qui peut nier que c’est un très bon joueur ? Pas moi. Tout le monde sait que c’est un joueur exemplaire, a-t-il déclaré. J’ai toujours respecté ce garçon. Le joueur est merveilleux. Il vient de faire une année exceptionnelle." Karim Benzema paye toujours les propos qu’il avait tenus en 2016, lorsqu’il affirmait que son sélectionneur, Didier Deschamps, "avait cédé à la pression d'une partie raciste de la France" en décidant de ne pas le sélectionner. "Il y a aussi des mots qui sont plus difficiles à pardonner que d’autres", a confié Le Graët.

Le Graët: "La justice a aussi un rôle négatif"

Partant de ce constat, le patron de la FFF avait considéré l’année passée que l’aventure de Karim Benzema avec l’équipe de France était terminée: "Je ne regrette rien. Si on est logique, Didier va être là jusqu’en 2022, au moins. Je ne suis pas certain qu’il va reprendre Karim, cela devient difficile." Karim Benzema sera donc empêché d’espérer tant que Didier Deschamps sera en place. "La justice a aussi un rôle négatif sur cette carrière. Quatre ans, même si c’est une grosse affaire (ndlr, Benzema a été renvoyé devant le tribunal dans l’affaire de la sextape), c’est un peu long."

Le Graët: "Rabiot ne méritait pas d’être puni aussi longtemps"

Interrogé sur le cas Adrien Rabiot, Noël Le Graët s’est montré tout aussi magnanime, validant le choix du sélectionneur de rappeler un joueur qui avait commis une erreur: "C’est un garçon qui ne méritait pas d'être puni longtemps. Il a fait une bêtise mais il s’est imposé à la Juve, ce qui n’est pas facile. Il a réalisé une saison exemplaire. Il ne méritait pas de rester longtemps sans porter le maillot des Bleus."

dossier :

Karim Benzema

QM