RMC Sport

Équipe de France: Deschamps explique pourquoi il n'a pas remplacé Benzema

L’équipe de France n’accueillera pas de nouveau joueur après le forfait de Karim Benzema, le groupe restera donc en l’état pour la suite de la compétition et la défense du titre acquis en 2018. Un choix revendiqué par Didier Deschamps face à la presse ce lundi.

Forfait pour la Coupe du monde, Karim Benzema ne sera pas remplacé au sein du groupe France. Didier Deschamps a acté son choix très tôt le week-end dernier, après le renoncement de son attaquant, alors qu’il avait jusqu’à la veille du premier match face à l’Australie, soit jusqu’à ce lundi soir pour appeler un renfort, le règlement l’y autorisait. En conférence de presse à la veille de l’entrée en lice des Bleus dans la compétition, Didier Deschamps a assumé cette décision.

>> Equipe de France: les infos EN DIRECT

"On a tout ce qu'il faut"

"Si j’ai pris cette décision de rester avec ce groupe de 25 c’est parce que je pense que le groupe est suffisamment armé comme ça, par rapport à ce qui nous attend, a-t-il expliqué. J’ai connu 22, il y avait 23, on peut aller jusqu’à 26, on était 26, maintenant on est 25. Il y a plus de changements, c’est vrai, mais ça laisse quand même beaucoup de possibilités, et des joueurs qui ne seront pas utilisés, qu’on soit 24, 25 ou 26. J’estime qu’avec les joueurs qui sont là, on a tout ce qu’il faut."

Cette justification va à l’encontre de l'espoir formulé par Benzema de "laisser (s)a place à quelqu'un qui pourra aider notre groupe à faire une bonne Coupe du monde", tel qu’il l'avait écrit sur les réseaux sociaux dans la nuit, avant de quitter Doha dimanche matin. Mais Didier Deschamps estime avoir suffisamment d'attaquants autour de Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Ousmane Dembélé, Kingsley Coman, Marcus Thuram, Randal Kolo Muani et Olivier Giroud. Sur ce point, difficile de lui donner tort. Pour débuter la défense de son titre au stade Al-Janoub ce mardi (20h), la France devrait se présenter en 4-3-3 ou 4-2-3-1 face au Socceroos.

Les dernières incertitudes entourant la composition d’équipe résident principalement sur la présence ou non de Raphaël Varane en défense centrale. S’il est considéré trop juste pour débuter, bien qu’il soit "apte et disponible" pour ce premier match, le défenseur mancunien pourrait laisser place à la charnière Upamecano-Konaté. En attaque, Olivier Giroud devrait évoluer dans l’axe, avec Kylian Mbappé à sa gauche et Ousmane Dembélé à sa droite. Antoine Griezmann est lui aussi attendu sur le terrain au coup d’envoi, soit dans une position de meneur de jeu soit dans une position de relayeur, aux côtés de Rabiot et Tchouaméni.

QM avec Loïc Briley à Doha