RMC Sport

Equipe de France: Deschamps ne se sent pas "intouchable" comme sélectionneur

Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France, confie se remettre perpétuellement en cause et ne se considére pas comme intouchable au poste, même s’il regrette les conclusions hâtives après un échec.

L’avenir de Didier Deschamps sur le banc de l’équipe de France s’écrit, sauf catastrophe, au moins jusqu’à la Coupe du monde 2022. Il aura, à ce moment-là, passer dix ans à la tête des Bleus. Une longévité jamais vue à ce poste (il détient déjà le record du plus long mandat) même si le technicien promet de ne pas sentir indéboulonnable. Une posture qui ne date pas de l’élimination de son équipe dès les 8es de finale de l’Euro face à la France.

"Notre titre de champion du monde ne m'octroie pas une impunité"

"Je me remets perpétuellement en cause, confie-t-il dans une interview au Parisien. Même après un succès important, il convient de savourer mais le match suivant, tout est remis en cause. En aucun cas, notre titre de champion du monde (en 2018) ne m’octroie un statut d’intouchable, une impunité ou, plus précisément, me fait penser que je bénéficie d’une protection à vie. A chaque rencontre, il convient de mettre la même abnégation et de tout faire pour préparer au mieux l’équipe."

Il repousse aussi l’idée d’avoir profondément modifié son management, malgré quelques nouveautés aperçues lors du dernier Euro. "Je reste avec ma ligne de conduite, explique-t-il. Ça ne sous-entend pas que je fais un copier-coller. Je peux apporter des modifications. Mais la pire des choses, c’est de voir tout ce que l’on a fait, et parfois bien fait, remis en cause quand le résultat n’est pas celui escompté."

Après l’Euro, Deschamps avait rencontré Noël Le Graët et les deux hommes avaient rapidement décidé de poursuivre leur aventure commune jusqu’au Mondial 2022, sans prolongation de contrat pour le moment, mais avec une motivation toujours élevée. "Je n’entendais pas continuer pour continuer, ajoute le sélectionneur. Je suis animé d’une envie et d’une détermination intactes, avec la conviction profonde qu’il y a encore de très belles choses à faire. Je suis dans la tranquillité et la sérénité. J’ai cette capacité depuis quelques années, que je n’avais pas forcément avant, à relativiser et à prendre énormément de recul."

NC