RMC Sport

Equipe de France Espoirs: le bijou de Sofiane Diop face à l’Ukraine

L'équipe de France Espoirs a largement battu l'Ukraine (5-0) ce vendredi lors de la troisième journée des éliminatoires de l'Euro 2021 à Brest. Auteur du deuxième but des Bleuets, Sofiane Diop a inscrit un bijou sur une frappe en lucarne depuis l'extérieur de la surface. Rayane Cherki s'est également illustré avec un duoblé pour sa première sous les ordres de Sylvain Ripoll.

A peine plus d'un mois après le nul concédé aux Iles Féroé (1-1), les Bleuets ont renoué avec la victoire en surclassant l'Ukraine ce vendredi (5-0). Un succès sur la pelouse du stade Francis Le Blé de Brest qui permet aux joueurs de Sylvain Ripoll de reprendre la première place du groupe H lors des qualifications pour l'Euro des moins de 21 ans.

Quelques instants après le premier but d'Arnaud Kalimuendo avec les Espoirs, Sofiane Diop a lui aussi débloqué son compteur en sélection. Et pour son troisième match avec les Bleuets, le milieu offensif de l'AS Monaco a impressionné avec une superbe frappe décochée à la 43e minute. De l'extérieur de la surface et légèrement sur le côté gauche, le meneur de 21 ans a tenté sa chance et son enroulé a fini dans la lucarne opposée d'un Ruslan Neshcheret trop court.

Cherki s'offre un doublé pour sa première cape

Décidément ce match contre l'Ukraine a été marqué par les premières au sein de cette équipes des Espoirs. Aligné pour la première fois par Sylvain Ripoll, Amine Adli a également incrit son premier but après le retour des vestiaires. Une belle première cape qu'éclipserait presque celle de Rayan Cherki.

A seulement 18 ans, le phénomène de l'OL a encore confirmé toute l'étendue de son talent. Entré en jeu pour la dernière demi-heure du match face à l'Ukraine, Rayan Cherki a signé des débuts exceptionnels. A peine dix minutes après son entrée sur la pelouse brestoise, le milieu offensif rhodanien a signé un très bel enchaînement au coeur de la défense ukrainienne avant de conclure d'une frappe croisée et de porte à quatre buts l'avance des Bleuets (4-0, 68e). Après une première réalisation qui lui a permis de faire preuve de toute sa technique, Rayan Cherki a également eu le droit à son gros coup de chance. A la 80e minute de la rencontre, le joueur formé chez les Gones a dévié de la poitrine une frappe dévissée d'Amine Gouiri pour s'offrir le doublé.

"Ceux qui ont commencé font un travail de sape. C'est une performance collective, a salué Sylvain Ripoll en conférence d'après match. Rayan Cherki a montré tout ce qu'il pouvait nous apporter: des qualités de déstabilisateur."

Surclassé chez les Espoirs après seulement deux matchs sous le maillot de l'équipe de France U19, Rayan Cherki a prouvé à son sélectionneur qu'il avait eu raison de lui faire confiance. Et à l'image du Lyonnais, c'est bien tous les Bleuets qui ont répondu présent et affiché une belle envie ce vendredi à Brest. Il fallait bien cela pour faire oublier l'échec des Féroé et relancer la machine en vue d'une qualification pour l'Euro des moins de 21 ans en 2023.

JGL