RMC Sport

Equipe de France: "Il a tout pour lui", Deschamps encense Camavinga

Appelé pour la première fois le mois dernier, Eduardo Camavinga a de nouveau été convoqué pour les matchs d'octobre de l'équipe de France. Une évidence pour Didier Deschamps, très élogieux envers le jeune milieu rennais.

Il a la confiance du sélectionneur. Auteur d’une entrée très convaincante contre la Croatie (4-2) le 8 septembre dernier, pour ses grands débuts sous le maillot bleu, Eduardo Camavinga a été rappelé pour les trois prochains matchs de l’équipe de France: face à l'Ukraine en amical le 7 octobre à Saint-Denis, puis contre le Portugal à domicile et la Croatie à Zagreb, les 11 et 14 octobre dans le cadre de la Ligue des nations.

>> Equipe de France: la liste des 24 joueurs retenus

"Malgré son jeune âge (17 ans), il a la capacité de faire les choses très bien, au-delà de l’enthousiasme. En général, on demande avant tout aux plus jeunes de mettre beaucoup de vie. Il est capable de faire des choses que les autres font peut-être moins bien, notamment dans l’utilisation du ballon, ses prises de balle, ses orientations et la qualité de ses passes. Il a en plus un volume de jeu très intéressant", a souligné Didier Deschamps ce jeudi en conférence de presse. Face à la Croatie, Camavinga était devenu le plus jeune joueur à porter le maillot de l'équipe de France depuis 1914.

"Il a l’avenir devant lui"

En trente minutes de jeu, il avait marqué les esprits par son talent et son aisance technique. "Il est assez polyvalent, il n’est pas du tout embêté avec le ballon. Quand vous avez ça, c’est déjà un bon acquis. Quand vous ne l’avez pas, c’est plus dur de l’acquérir. Il a tout pour lui. Il y a des étapes, ça n’a pas été évident. Le lendemain du dernier rassemblement a été un petit peu compliqué pour lui. Vous avez contribué à faire en sorte qu’il y ait beaucoup de louanges et il le mérite. Lors de son match après contre Nîmes, ce n’était pas le Eduardo qu’on avait eu quatre jours avant", a poursuivi Deschamps.

En difficulté lors de la victoire du Stade Rennais face aux Crocos (4-2), Camavinga a ensuite alterné le bon et le moins bon contre Monaco (2-1), avant de réussir un très bon match à Saint-Etienne (3-0). "Ce sont des passages obligés. Il y en a eu d’autres, je me rappelle de Raphaël (Varane) et Paul (Pogba)... A partir du moment où je l’ai pris la première fois, par rapport à ce qu’il a fait et ce qu’il est capable de faire encore, ça me semble logique qu’il soit avec nous. Il a tout l’avenir devant lui, il a encore une marge de progression. Ce qu’il est capable de faire aujourd’hui est déjà très intéressant", a complété Deschamps.

Au milieu, il a également convoqué N’Golo Kanté, Steven Nzonzi, Paul Pogba, Adrien Rabiot, Corentin Tolisso et Houssem Aouar, même si le Lyonnais est considéré comme un attaquant dans cette liste.

RR