RMC Sport

Equipe de France: l’Ukraine décimée par le coronavirus et les blessures avant les Bleus

L’Ukraine a confirmé ce lundi le forfait de douze joueurs pour le match amical prévu mercredi contre l’équipe de France. Aucun joueur du Chakhtior Donetsk ne participera à la rencontre en raison de cas de coronavirus au sein du club.

Prévu en mars dernier puis repoussé à ce mercredi en raison de l’épidémie de coronavirus, le match amical entre l’équipe de France et l’Ukraine se retrouve encore bouleversé par la crise sanitaire.

>> Les dernières infos de l'impact du coronavirus dans le sport

La Fédération ukrainienne de football a confirmé ce lundi l’absence de douze joueurs pour la rencontre au Stade de France dont six en raison de la Covid-19.

Le Chakhtior en mode cluster

Testés positifs avec le club du Chakhtior Donetsk, le gardien de but Andriy Pyatov et le milieu du terrain Taras Stepanenko ont logiquement été écartés de la sélection. Tout l’effectif du club a été placé préventivement en quatorzaine. Mykola Matvienko, Viktor Kovalenko, Marlos et Junior Moraes ne pourront donc pas se rendre en France et défier les Bleus de Didier Deschamps.

"Les quatre sont mis en quarantaine. Des tests supplémentaires lundi et jeudi répondront à la question de savoir s’ils pourront rejoindre le camp de l’équipe nationale après le retour de France, précise un communiqué de la Fédération ukrainienne. Artur Glushchenko, le médecin en chef de l’équipe nationale ukrainienne, reste isolé avec les joueurs de Chakhtior."

Une avalanche de blessés

Outre les six joueurs absents en raison du coronavirus, le sélectionneur Andriy Shevchenko devra aussi se passer de six autres internationaux dont la star de Manchester City Oleksandr Zinchenko. Blessés avant même l’apparition du coronavirus à Donetsk Serhiy Kryvtsov, Yevhen Konoplyanka et Serhiy Bolbat manqueront l’affiche de prestige. Idem pour le duo du Dynamo Kiev, Buyalsky-Supryaga, touchés lors du barrage de Ligue des champions remporté contre La Gantoise (3-0).

Des absences dont l’équipe de France pourrait tirer profit pour engranger de la confiance avant de recevoir le Portugal, le 11 octobre, puis de se rendre en Croatie (14 octobre) dans le cadre de la Ligue des nations. Décidément, le coronavirus aura lourdement pesé sur ce France-Ukraine. Aussi bien en mars qu'en octobre.

JGL