RMC Sport

Equipe de France: La mise au point de Deschamps sur l'absence de Mandanda

Pour la deuxième fois de suite, Steve Mandanda n'est pas retenu par Didier Deschamps avec l'équipe de France. Le sélectionneur ne ferme pas totalement la porte à son retour et le félicite pour sa forme actuelle, mais a fait comprendre que l'avenir appartenait à d'autres gardiens.

De retour en forme avec l'OM, Steve Mandanda (34 ans) pouvait espérer un retour en Bleus après avoir manqué les deux derniers rassemblements. Ce n'est pas le cas. Didier Deschamps a appelé Hugo Lloris, Alphonse Areola et Mike Maignan pour les matchs de qualification de l'Euro contre l'Albanie et Andorre. En conférence de presse ce jeudi, le sélectionneur s'est expliqué sur ce choix qui apparaît comme une confirmation du recul de Steve Mandanda dans la hiérarchie nationale. 

"Je fais le choix de la continuité"

"Je sais ce qu'il est capable de faire, a d'abord assuré Didier Deschamps. Je fais le choix de la continuité par rapport à ce que j'ai fait au mois de juin. Steve reste Steve. Je ne sais pas quelle sera la situation dans un an par exemple (pour l'Euro, ndlr). Dans un mois, cela peut-être différent aussi." Le dernier match de Steve Mandanda en Bleus date désormais de juin 2018 contre le Danemark (0-0) en Coupe du monde et son dernier appel de novembre 2018.

Mandanda, cinquième gardien?

Mais où se trouve Steve Mandanda dans la nouvelle hiérarchie? Au moins quatrième derrière les trois convoqués, peut-être même cinquième, derrière Benjamin Lecomte. Le gardien de Monaco avait été appelé en renfort comme troisième gardien contre la Bolivie en juin. "J'ai la chance de pouvoir compter sur des gardiens de haut niveau que ce soit Hugo Lloris, Alphonse Areola et Mike Magnain... même Benjamin Lecomte, qui était venu avec nous. Steve fait partie de ces gardiens de haut niveau. Il y a suffisamment de qualité. Je reste attentif à ses performances, comme je l'ai été hier contre Saint-Etienne."

"Même si cela ne va pas lui plaire..."

Si Didier Deschamps ne perd pas totalement de vue l'un de ses cadres de ces dernières saisons, c'est notamment parce-que ce dernier a fait une préparation physique qui l'a fortement amaigri. "Je suis content de le revoir à un bon niveau, avec un physique de sportif de haut niveau, même si cela ne va pas peut-être pas lui plaire, a-t-il chambré. C'est important pour lui. Il a beaucoup d'années derrière lui et c'est important qu'il puisse bien vivre ses dernières années au haut niveau." Tout n'est donc pas terminer pour Steve Mandanda, mais il faudra cravacher car ses espoirs d'Euro 2020 sont désormais bien maigres. 

JR