RMC Sport

Equipe de France: le Covid-19 perturbe la préparation des Bleus avant l’Ukraine

Des cas de coronavirus dans leur hôtel d’Enghien-les-Bains contraignent l’équipe de France à changer la préparation de son match face à l’Ukraine, mercredi (20h45 au Stade de France).

Le coronavirus chamboule le programme de l'équipe de France. Réunis à Clairefontaine depuis lundi, les Bleus devaient prendre la direction d’Enghien-les-Bains, ce mardi comme cela est la tradition pour les veilles de matchs au Stade de France. La ville est en effet plus proche de l’enceinte dionysienne que le centre nationale de football. Cela permet de réduire le temps de trajet le jour du match. Mais l’hôtel où les Bleus séjournent habituellement a détecté plusieurs cas positifs chez ses employés.

>> Le sport face au coronavirus, les infos en direct

Une semaine à Clairefontaine

Par mesure de précaution, les hommes et le staff de Didier Deschamps ne s’y rendront pas et resteront donc à Clairefontaine, comme l’a indiqué un communiqué de la Fédération française de football (FFF). Ils n’iront pas non plus au Stade de France pour s’y entraîner et répondre aux questions des journalistes lors des conférences de presse du sélectionneur et du capitaine.

Le communiqué de la FFF
"En application du protocole sanitaire, le programme de l’équipe de France a donc été modifié comme suit:
- L’Equipe de France séjournera au Centre National du Football de Clairefontaine jusqu’à son départ pour le Kazakhstan vendredi matin.
- L’Equipe de France s’entraînera cet après-midi à 17h30 à Clairefontaine. De façon à garantir le respect de la bulle sanitaire à Clairefontaine, le premier quart d’heure de l’entraînement sera ouvert uniquement à un pool photos et TV.
- Le point presse de veille de match de Didier Deschamps et d’Hugo Lloris sera effectué en visioconférence depuis Clairefontaine.
- L’Equipe de France regagnera Clairefontaine après son match contre l’Ukraine.
- Les activités presse habituelles d’après-match au Stade de France, à l’issue de la rencontre France-Ukraine, demeurent inchangées dans le strict respect des conditions sanitaires."

Les Bleus lancent leur campagne pour les qualifications à la Coupe du monde 2022 cette semaine avec la réception de l’Ukraine, mercredi (20h45) au Stade de France. Ils prendront ensuite la direction du Kazakhstan pour leur deuxième match, dimanche (15h) à Noursoultan avant de se déplacer à Sarajevo pour défier la Bosnie-Herzégovine, mercredi (20h45).

Lundi en conférence de presse, Didier Deschamps a confié qu’il alignerait certainement son équipe-type avant d’envisager des changements pour les matchs suivants. "Le pire ce serait de ne pas faire, ou de faire avec le frein à main, a expliqué le sélectionneur. Les joueurs savent que pour les initiatives il y a une grande liberté mais c’est toujours dans un cadre collectif. Forcément avec trois matchs, il y aura une rotation sur ces trois rencontres, a prévenu le technicien ce lundi lors du point presse des Bleus. Etant donné qu’il y a peu de récupération, beaucoup ont joué dimanche, donc ils seront tous ou la grande majorité concernés par les trois matchs qui nous attendent. Comme à chaque fois, peu importe le temps de jeu, à eux de faire en sorte d’être le plus performant possible à travers le collectif."

NC