RMC Sport

Equipe de France: Le Graët repousse Zidane à 2020, au mieux

Si Zinedine Zidane est désormais libre, Noël Le Graët repousse l’hypothèse de le voir prendre en main l’équipe de France. Le président de la FFF renouvelle sa confiance à Didier Deschamps, sous contrat jusqu’en 2020.

Ce n’est pas le moment. Vraiment pas, à quelques jours du début de la Coupe du monde en Russie. Pour Noël Le Graët, la nouvelle situation de Zinedine Zidane ne peut avoir aucune incidence sur l’équipe de France à court terme. Libre depuis son départ du Real Madrid ce jeudi, l’ancien n°10 des Bleus devra attendre avant de pouvoir envisager, peut-être, de prendre les rênes de la sélection. Car le président de la FFF fait toujours confiance à Didier Deschamps, en poste depuis 2012 et sous contrat jusqu’en 2020.

"Zidane, demain, peut signer à la Juve, je n’en sais rien. Je ne sais pas. Vous avez tous été surpris, moi aussi. Il ne faut pas créer un débat Didier-Zizou, ce n’est pas sérieux, a estimé Noël Le Graët ce samedi. On démarre la Coupe du monde. Didier, je l’ai fait signer au moins jusqu’en 2020. Et heureusement. Imaginez si je n’avais pas fait ça. Il vaut mieux qu’il soit totalement sécurisé. Le problème ne se pose pas actuellement. Pas de conversation avec lui (Zidane, nldr) dans l’année qui vient. Si je le rencontre, bien entendu, on pourra bavarder. Mais l’option Deschamps est réelle jusqu’en 2020 voire au-delà."

Le Graët : "Evidemment, c’est un énorme entraîneur"

Noël Le Graët est bien sûr admiratif de la réussite du coach Zidane. Et ne s’inquiète pas pour son avenir. "Zizou, ce qu’il a fait au Real, c’est franchement exceptionnel. Dans sa vie de joueur et comme entraîneur. Avant d’égaler trois Ligues des champions consécutives, ça ne va pas être facile. Il a décidé d’arrêter. Peut-être aussi qu’il a senti que la pression était forte. Son équipe doit être un peu changée. Peut-être qu’un peu de repos est nécessaire. Ça arrive souvent aux grands, lorsqu’ils ont une telle pression. Parce que le Real, ce n’est pas rien. Il faut toujours gagner. Il y a eu une période un peu difficile en championnat. Ça a été un peu juste aussi en Ligue des champions à un moment. Evidemment, c’est un énorme entraîneur, qui n’aura aucun souci pour son avenir."

LP avec SR à Strasbourg