RMC Sport

Equipe de France: le premier problème de Benzema, c'est le système selon Courbis

Karim Benzema n'a pas encore marqué depuis son retour en équipe de France et a déçu lors du match nul des Bleus contre la Hongrie ce samedi (1-1), à l'Euro 2020. Pour Rolland Courbis, il faut surtout revoir le système autour de l'attaquant du Real Madrid.

Que faut-il faire pour relancer les Bleus, après ce match nul frustrant contre la Hongrie samedi (1-1), lors de la deuxième journée de phase de poules de l'Euro 2021 ? Outre ce résultat, le secteur offensif de l'équipe de France a pour l'instant déçu. Car malgré les belles promesses du trio Mbappé-Benzema-Griezmann, seul ce dernier a réussi à marquer, face aux Hongrois. Contre l'Allemagne, les Tricolores devaient la victoire 1-0 à un csc de Mats Hummels.

"Karim a sa part de responsabilité mais..."

Parmi les motifs d'inquiétude - ou du moins de frustration - Karim Benzema n'a toujours pas trouvé la marque depuis son retour sous le maillot bleu. "Je pense qu'il ne faut pas seulement se pencher sur Karim Benzema, il faut aussi se pencher sur son utilisation, réplique toutefois Rolland Courbis. On a l'exemple avec le match contre la Hongrie."

Le membre de la Dream Team RMC Sport plaide pour un système à quatre attaquants, comme en deuxième période contre la Hongrie, au moment de l'entrée d'Ousmane Dembélé à la place d'Adrien Rabiot: "Personne ne sait ce qu'il se serait passé si on avait démarré le match sur une formule avec Dembélé et sans Rabiot, pour démarrer le match avec Rabiot et sans Dembélé. Karim a sa part de responsabilité. Pour le moment, il n'a pas été en réussite dans l'efficacité. Mais dans les matchs de préparation, il frappe le poteau et Dembélé n'a plus qu'à la pousser, on peut considérer que c'est un demi-but."

Un retour au 4-2-3-1 ?

"L'utilisation de Karim, la meilleure organisation autour de Karim... Je ne suis pas sûr, et Didier Deschamps doit y réfléchir, que ce soit ce 4-3-3. Je pense plutôt à un 4-2-3-1, comme on a eu l'occasion de jouer ces dernières années, ajoute Rolland Courbis. Matuidi occupait un rôle d'attaquant sans l'être vraiment, Rabiot peut le faire. L'association de Karim avec Giroud n'est pas interdite non plus. La possibilité pour Coman de démarrer le match, pour débuter avec un quatuor offensif et terminer la rencontre avec seulement un trio... Ce sont des réflexions et Dider Deschamps a pour habitude de trouver des solutions." Il en faudra une mercredi face au Portugal, pour valider la place en huitièmes de finale.

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport