RMC Sport

Équipe de France: les premiers mots de Benzema à Clairefontaine et son accolade avec Deschamps

Discret lors de son arrivée à Clairefontaine en milieu de journée ce mercredi, Karim Benzema a livré ses premières impressions au micro de la Fédération française de football (FFF).

Karim Benzema a effectué son retour à Clairefontaine après plus de cinq ans et demi d’absence mercredi, au premier jour du stage de préparation des Bleus pour l’Euro. L’attaquant du Real Madrid a rapidement salué la presse et les supporters présents ce midi, avant de se dévoiler davantage dans une vidéo publiée par la Fédération française de football (FFF).

"Je suis content de retrouver le château. Je pense que ça va très bien se passer, je suis super content", a confié Benzema, longtemps tenu à l’écart de l’équipe de France, notamment en raison de l’affaire de la sextape.

Deschamps très à l'aise avec Benzema

Rappelé à la surprise générale par Didier Deschamps avec lequel le courant ne passait plus, en raison des propos tenus par Benzema avant l’Euro 2016, l’attaquant se sentait bien avant de monter à bord de la voiture qui l’a conduit au rassemblement. "Mais depuis un moment déjà, ça monte petit à petit, la joie, a souri l’avant-centre de 33 ans. Et maintenant, je suis concentré sur le terrain, prêt à montrer ce que je sais faire sur le terrain. Mais je suis très content de revenir ici, d’être avec l’équipe de France."

Karim Benzema, qui s’est dit "empli d’ambitions, de rêve", a été chaleureusement accueilli à son arrivée par le sélectionneur, qui a tout de suite cherché à le mettre à l’aise, en prenant de ses nouvelles, et en le chambrant, aussi. "Je me suis toujours bien entendu avec lui et, au bout de trois minutes, tout était redevenu comme avant", a expliqué Benzema dans les colonnes du journal L'Equipe à propos d'une discussion tenue avec le sélectionneur avant l'annonce de son retour surprise.

"Karim a dit ce qu'il avait ressenti, j'ai dit ce que j'ai ressenti aussi, a déclaré Didier Deschamps. Les détails ne viendront pas de moi, lui a la liberté s'il a envie. Si j'ai pris cette décision, c'est que tout s'est bien passé, que chacun fait la part des choses (...). Il y a un groupe à gérer, lui y a été et y revient, voilà la situation. Il vient dans un groupe qui se connaît, mais il a sa place au même titre que les autres joueurs."

QM