RMC Sport

Equipe de France: Lloris comprend les messages de protestation contre le Qatar

A la veille du match de qualification pour la Coupe du monde 2022 face au Kazakhstan, le capitaine de l’équipe de France Hugo Lloris a jugé que les messages de protestation des équipes de Norvège et d’Allemagne contre le Qatar, au sujet des conditions de travail des ouvriers étrangers, étaient une bonne chose.

Quand les droits de l’homme viennent s’immiscer dans la campagne de qualification pour la prochaine Coupe du monde… Depuis le début des éliminatoires pour le Mondial 2022 cette semaine, plusieurs sélections européennes ont envoyé des messages au pays hôte de la compétition, accusé de ne pas suffisamment respecter les droits de l’homme. Il y a quelques semaines, le média britannique The Guardian affirmait que 6.500 ouvriers, en grande partie étrangers, sont morts au Qatar depuis l'attribution de la Coupe du monde en 2010.

Après la Norvège et en attendant les Pays-Bas ce samedi (les Néerlandais ont promis qu'ils feraient eux aussi une action avant le match contre la Lettonie), les onze joueurs de la sélection allemande ont affiché les lettres "Human Rights" sur leurs torses lors des hymnes face à l’Islande jeudi soir.

"Aucun joueur est insensible à ce qui a été dit ou écrit"

Et les Bleus alors, qu’en pensent-ils ? "C'est une bonne chose, a estimé le capitaine Hugo Lloris, interrogé ce samedi à la veille du match face au Kazakhstan. Les joueurs ont le droit de se manifester. En tout cas, il n'y a aucun joueur qui est insensible à ce qui a été dit ou écrit par rapport à tout ça."

Questionné deux jours plus tôt sur ce sujet sensible, Lucas Hernandez était apparu très mal à l’aise : "Tout le monde a ses droits. Je ne veux pas rentrer sur cet aspect, avait déclaré le joueur du Bayern. Tout le monde a son opinion. Pour le Qatar, la Coupe du monde 2022, tout va être parfait. Je ne sais pas dans quelles conditions ils travaillent. Je ne veux pas entrer là-dedans. Ce n'est pas à moi de dire si c'est bien ou pas." Encore loin du Qatar, les Bleus défieront le Kazakhstan dimanche à 15h.

ABr avec TM