RMC Sport

Equipe de France: "Mbappé? Devant le but, ce n'est pas trop ça", chambre Griezmann

Dans un long entretien à France Football, Antoine Griezmann a loué les qualités de Kylian Mbappé. Mais l'attaquant de l'Atlético de Madrid a pointé du doigt un domaine dans lequel son coéquipier en Bleu peut progresser. Le tout en le chambrant un peu.

Antoine Griezmann l'avoue, il est bluffé par les qualités de Kylian Mbappé. "Fasciné" même par "ses premiers pas" sur ses prises de balle. Mais le numéro 7 de l'équipe de France a aussi profité d'une interview à France Football, réalisée avant le quadruplé du Parisien contre l'OL dimanche (5-0), pour souligner le domaine dans lequel son jeune coéquipier de 19 ans pouvait encore progresser pour dépasser la concurrence. Son mot d'ordre: être un peu plus égoïste.

"C'est costaud ce qu'il fait, déclare Griezmann. Il me rappelle Cristiano quand il était à Manchester. Cristiano, c'était le gars qui jouait sur le côté, qui dribblait beaucoup et qui marquait, mais qui ne cherchait pas forcément le but. Et quand Kylian fera ce que Cristiano a fait à Madrid, ne penser qu'au but, il va en mettre cinquante, pareil. "

"Quand on fait des jeux devant le but, il ne gagne jamais!"

Toujours chambreur, Griezmann a aussi révélé que les entraînements de l'équipe de France sont parfois la source de gentilles moqueries à l'égard du joueur du PSG. "Devant le but, ce n'est pas trop ça… (rires). Souvent je le chambre, je lui demande comment il fait pour marquer autant, s'amuse "Grizou". Quand on fait des jeux devant le but, il ne gagne jamais! Mais dès qu'il va changer ça, ça va être plus costaud."

"Il faut qu'il veuille aller marquer, qu'il ne s'écarte plus, qu'il fasse des appels diago (en diagonale, ndlr). Le but qu'il met contre Liverpool, il est dans l'axe. Je lui avais envoyé un message après pour lui dire: "Il faut que tes appels se fassent vers le but. Et si on ne te la donne pas, tu dois pourrir le mec. Tu dois toucher le ballon dans l'axe". (…) On s'entend vraiment bien avec Kylian, je fais ça pour son bien."

A lire aussi >> Mbappé, Griezmann, Varane... la course au Ballon d’Or ne perturbe pas les Bleus

Alexandre Alain Rédacteur