RMC Sport

Equipe de France: "Nous sommes moins forts sans Benzema", selon Deschamps

Dans un entretien accordé au quotidien espagnol El Pais, Didier Deschamps est revenu sur la convocation de Karim Benzema et sur l’intégration de l’attaquant du Real Madrid dans le groupe français.

La sélection de Karim Benzema pour l’Euro est un évènement en France, mais également en Espagne. Dans un entretien accordé au quotidien El Pais, le sélectionneur Didier Deschamps est donc revenu sur ce qui a motivé sa décision, toujours sans révéler l’intimité de ses échanges avec le joueur. "Je ne révélerai pas le contenu de nos échanges. Je crois que lui non plus, a souligné Deschamps. C’était une condition indispensable, nécessaire pour l’appeler."

En revanche, "DD" assure qu’il n’a pas eu peur de fragiliser un groupe déjà couronné de succès, champion du monde en 2018. "J’ai beaucoup réfléchi à ça, admet-il. Je considère que le groupe est plus fort avec Karim. Il le sait: Karim a beaucoup de choses importantes à faire dans cette équipe. On en a parlé lui et moi, mais aussi lui et ses coéquipiers."

Compatible avec Mbappé

Pour autant, le sélectionneur tricolore assure ne pas avoir discuté de son choix avec Zinedine Zidane, entraîneur de Benzema au Real Madrid. "J’ai été entraîneur de club et quand tu es dans cette position, tu défends toujours tes joueurs, tempère Deschamps. Zidane devait gérer la situation à Madrid et moi j’ai une mission avec la France. Chacun à sa place."

Didier Deschamps a donc pris sa décision parce qu’il pense pouvoir atteindre de nouveaux sommets avec Karim Benzema. "On peut toujours s’améliorer, note-t-il. Avec Karim, on peut trouver des solutions différentes. Il faudra faire les ajustements nécessaires, mais nous sommes moins forts sans lui." Et pour le sélectionneur, même le positionnement de plus en plus axial de Kylian Mbappé n’est pas un frein dans l’utilisation de l’attaquant madrilène.

"Le fait que Mbappé soit davantage un numéro 9 n’implique pas que Karim doive aller jouer sur la gauche ou sur la droite, assure Deschamps. Il y a plusieurs formules. Karim n’est pas un attaquant de fixation comme Giroud. Il aime se déplacer, sortir de sa zone, aller sur les côtés. Mbappé aussi aime sortir de sa zone, y compris quand il joue attaquant axial. Je crois que les deux peuvent se compléter." C’est d’ailleurs pour ça que le trio que forment ces deux-là avec Antoine Griezmann effraie l’Europe et fait rêver le monde du football.

RW