RMC Sport
EXCLU RMC SPORT

Équipe de France: Rothen trouve que Deschamps "méprise" la Ligue 1

Dans Rothen s'enflamme sur RMC, Jérôme Rothen souhaite que Didier Deschamps convoque plus de joueurs de Ligue 1 en équipe de France.

À la Coupe du monde au Qatar, seulement six joueurs de l'équipe de France évoluaient en Ligue 1. Martin Terrier n'en était pas de ces heureux élus, au grand dam notamment des supporters et de son entraîneur Bruno Genesio, qui a dit être "très déçu" de cette non-sélection au micro de RMC. Pour Jérôme Rothen, ce cas est symptomatique du manque d'estime de Didier Deschamps vis-à-vis du championnat de France. "Qu'il méprise la Ligue 1, c'est la réalité", tranche-t-il sans détour dans un débat organisé mercredi dans Rothen s'enflamme sur RMC.

"Ça se voit par rapport à ses choix et à son discours. Il a encouragé plus ou moins certains joueurs à aller voir à l'étranger", juge Jérôme Rothen.

"Ce n'est pas normal"

Dernièrement, des joueurs de Ligue 1 comme Youssouf Fofana, Aurélien Tchouaméni et Axel Disasi ont pourtant été lancés chez les Bleus. Mais Jérôme Rothen trouve que Didier Deschamps ne se tourne vers les clubs français que pour appeler des joueurs au profil très physique et défensif. "J'ai l'impression qu'il veut des certitudes avec les joueurs au profil fin et technique dans la zone offensive. Qu'il veut des certitudes quand ils vont se mettre en danger à l'étranger. Ce n'est pas normal", s'offusque-t-il.

"Notre sélectionneur et le staff des Bleus n'ont rien à faire entre les rassemblements, enchaîne-t-il. La seule chose à faire, c'est de regarder les matchs (...), rencontrer les joueurs, le staff, les entraîneurs qui sont là au quotidien. Je ne remets pas en doute ses compétences, il a tout gagné, mais quand t'es bien payé par la fédération, il y a un minimum d'intégration à faire pour mettre le football français en avant, la formation française en avant".

En prenant pour exemple la situation de Randal Kolo Muani, convoqué depuis qu'il évolue à l'Eintracht Francfort après son départ de Nantes, où il dispute la Ligue des champions, Jérôme Rothen considère que Martin Terrier n'a rien à lui envier: "On ne peut pas dire que Kolo Muani a des références en deux matchs de Ligue des champions. Je ne veux pas tomber sur lui, parce qu'il a montré des qualités. Il n'empêche que tu n'as aucune certitude avec Kolo Muani. (...) Vous allez me dire que Kolo Muani, Marcus Thuram ou d'autres sont en avance sur Martin Terrier? Non, ce n'est pas possible". Avant de conclure comme plaidoyer pour la Ligue 1: "J'ai envie de voir les meilleurs clubs français avec des joueurs français qui représentent bien leur équipe et qui, après, nous représentent aussi en sélection".

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport