RMC Sport

Équipe de France: un auditeur de l'After a assisté au clash avec Véronique Rabiot, il raconte

Walid, auditeur de l'After Foot, s'est retrouvé, de façon impromptue, directement impliqué dans l'altercation verbale survenue dans les tribunes du match France-Suisse entre Véronique Rabiot et le père de Kylian Mbappé. Il a raconté la scène sur l'antenne de RMC.

Avec ses places pour France-Suisse achetées trois jours avant le jour J, il aurait dû s'asseoir près d'un des poteaux de corner. Mais avec un peu de ruse, Walid, accompagné de son frère, a finalement passé son huitième de finale de l'Euro avec les familles et proches des Bleus dans l'Arena Naționala de Bucarest. "J'étais juste derrière Véronique Rabiot", a témoigné sur RMC ce fidèle auditeur de l'After Foot, qui était donc aux premièges loges du fameux moment de tension impliquant la mère d'Adrien Rabiot.

Témoin de la scène qui a duré "cinq minutes, pas plus", Walid assure que les proches de Paul Pogba et de Kylian Mbappé n'ont pas critiqué Adrien Rabiot pendant le match. Il en veut pour preuve le fait qu'il discutait avec... Mathias Pogba, l'un des frères du milieu de terrain: "On parlait un peu du 3-5-2. On n'était pas d'accord sur ça, mais c'était vraiment axé dessus."

La mère de Rabiot s'est adressée à lui

Selon Walid, le clash a vraiment commencé après le tir au but décisif manqué par Kylian Mbappé: "À ce moment-là, Mme Rabiot se lève et parle au père de Kylian Mbappé. On tend l'oreille, mais on n'entend pas. Une fois qu'elle finit, elle se retourne vers moi et mon frère, raconte l'auditeur. À mon avis, elle pensait qu'on était du clan Pogba. Et elle nous raconte ce qu'elle a dit à M. Mbappé."

Véronique Rabiot lui aurait alors confié: "Je viens de parler à M. Mbappé et je lui ai dit qu'il faudrait qu'il recadre son fils". En désaccord avec ce propos, Walid lui répond que "ça arrive de rater des penalties", que "le football c'est comme ça" et qu'une telle déception peut "encore arriver."

"Un enfant qui pense être un grand joueur"

"Là, elle me pointe du doigt et me dit: «C'est là où vous vous trompez. Vous pensez que c'est un grand joueur, mais en fait, c'est un enfant qui pense être un grand joueur»", raconte Walid, qui explique ensuite avoir piqué la mère (et agent) du milieu de la Juventus pour lui signifier son désaccord. "Je l'ai vexée", pense-t-il.

Il l'assure en tout cas: ni la famille Pogba, ni la famille Mbappé n'ont réagi aux remarques: "M. Mbappé, c'est à peine s'il écoutait. Et la famille Pogba n'a rien dit. Elle (la mère de Rabiot, ndlr) a eu une attitude un peu déplacée. (...) Tout le monde la regardait en mode choqué". Lui a en tout cas passé un bon moment, malgré la défaite: "J'ai assisté à un truc de fou. C'était un rêve, c'était incroyable".

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport