RMC Sport

Equipe de France: Zidane répond à l'intérêt de Le Graët pour le poste de sélectionneur

Noël Le Graët a indiqué ce samedi qu'il voyait Zinedine Zidane comme le candidat idéal pour succéder à Didier Deschamps au poste de sélectionneur de l'équipe de France. L'entraîneur du Real Madrid n'a pas tardé à répondre au président de la FFF.

Candidat à sa propre succession au poste de président de la Fédération Française de football (FFF), Noël Le Graët s’est exprimé ce samedi sur le candidat idéal selon lui pour prendre la tête des Bleus après le départ de Didier Deschamps. Dans un entretien accordé à RTL, le patron de la FFF a soumis le nom de Zinedine Zidane.

Si le contrat de Didier Deschamps court jusqu’en 2022 pour le poste de sélectionneur, Nöel Le Graët voit en Zinedine Zidane "l'homme de la situation" pour prendre la suite, expliquant que ce choix irait dans "le sens de l’histoire".

"Cela peut devenir une possibilité un jour"

En conférence de presse ce samedi, le principal intéressé a répondu à Noël Le Graët. "C’est une question d’opportunité. Cela fait près de 20 ans que je suis au Real Madrid, le club m’a donné l’opportunité d’entraîner cette grande équipe, a rappelé Zinedine Zidane, forcément attaché aussi à l'équipe madrilène. C’est quelque chose qui me passionne, qui me plaît. Je suis concentré sur ce qu’il se passe ici pour l’instant. On verra bien pour le futur."

Mais le champion du monde 1998 et d'Europe 2000 avec les Bleus n'a pas fermé la porte à Noël Le Graët et à l'idée d'entraîner un jour la sélection nationale. "De toute façon, on a une bonne relation avec Le Graët, on se connaît depuis 1998 quand il était à la Ligue. L’équipe de France, ça peut être un objectif plus tard, je l’ai déjà dit il y a dix ans quand j’ai commencé à entraîner, a souligné Zinedine Zidane. Cela peut devenir une possibilité un jour. Aujourd’hui, je suis ici et c’est mon devoir de penser au Real Madrid."

Revenu en mars 2019 sur le banc merengue après un premier passage couronné de succès entre janvier 2016 et l'été 2018, Zinedine Zidane a un contrat qui le lie au Real Madrid jusqu'en juin 2022. Il y a dix ans, l'ancienne gloire des Bleus avait tenté de convaincre Noël Le Graët de lui donner sa chance en tant que sélectionneur après l'élimination de l'équipe de France en quarts de finale de l'Euro. Une chose est sûre désormais: Zinedine Zidane apparaît comme le candidat le plus crédible en cas de départ de Didier Deschamps.

Guillaume Lepere Journaliste RMC Sport