RMC Sport

FFF: Le Graët prévient la Cour des Comptes, les dépenses ne vont pas baisser

Noël Le Graët

Noël Le Graët - AFP

Lors de l'Assemblée générale de la Fédération française de football samedi, le président Noël Le Graët a répondu aux récentes critiques de la Cour des comptes. Cette dernière avait pointé la gestion dispendieuse de la FFF. De quoi agacer Le Graët.

Noël Le Graët n'a que peu apprécié les griefs émis en février et en mars par la Cour des Comptes à l'encontre de la Fédération française de football. Le président de la FFF y a répondu ce samedi, jour de l'Assemblée générale de la Fédération à Strasbourg. Il a défendu la gestion de la FFF, critiquée par la Cour des comptes.

"On nous reproche d'être trop à l'aise. C'est un compliment"

En début d'année, la Cour des comptes avait d'abord épinglé l'invitation d'une délégation de la FFF au Brésil en juillet 2014 pour assister au quart de finale de la Coupe du monde France-Allemagne, pour un coût d'un million d'euros. Puis, dans un rapport relayé par Le Monde, elle avait pointé "l'aisance financière", la "gestion en bon père de famille", mais aussi les "conditions de rémunération très favorables" des dirigeants de la FFF et le recours fréquent à des avions privés.

Réponse de Noël Le Graët ce samedi lors de l'AG de la Fédération: "La Cour des comptes ne s'est pas rendu compte que la Fédération française de football est devenue une grosse affaire et qu'elle travaille sérieusement, a déclaré Le Graët à la tribune de l'AG de la FFF. Parmi les reproches qu'on nous a faits, c'est d'être trop à l'aise. C'est un compliment."

"J'ai l'intention de le refaire à Moscou"

A propos du voyage au Brésil en 2014, le dirigeant a confirmé le coût d'un million d'euros et a enfoncé le clou: "Je vais vous dire la vérité: j'ai l'intention de le refaire à Moscou." Une affirmation qui a fait rire dans l'assistance. Noël Le Graët a poursuivi: "Parce que nous sommes à l'aise, que le budget alloué par la Fifa (pour le Mondial, ndlr) ne rentre pas dans le budget de la Fédération. Vous, les présidents de ligues et districts, vous serez avec nous à Moscou, malgré la Cour des Comptes. Parce que c'est justice, que vous méritez d'y être et que je préfère avoir une réflexion désagréable que de ne pas faire ce que je ressens."

En outre, l'Assemblée générale de la FFF a adopté un budget prévisionnel de 250,2 millions d'euros pour la saison 2018-2019. "Un total historique de ressources" selon le trésorier général Lionel Boland.

VIDEO >> Débat GG du Sport : "Mbappé, oui. Griezmann, évidemment. Mais il y a un doute sur le 3e attaquant des Bleus..."

N.B avec AFP