RMC Sport

France-Allemagne: Le Gräet confirme "un petit recadrage" avec Giroud et Mbappé

Noël Le Gräet a tenu à calmer le jeu ce mardi après les légères tensions entre Olivier Giroud et Kylian Mbappé. Avant le match des Bleus contre l’Allemagne ce mardi (21h), le président de la Fédération française a clarifié, pour RMC Sport, les raisons de cette situation.

La sortie très médiatisée d’Olivier Giroud après son doublé contre la Bulgarie (3-0) a poussé Kylian Mbappé a lui répondre et à nier un quelconque refus de lui passer le ballon. En marge de l’entrée en lice des Bleus à l’Euro, ce mardi contre l’Allemagne à Munich (21h), Noël Le Gräet a mis fin à ce non-événement.

"[Est-ce que l’on en fait trop?] Il faut bien trouver quelque chose. Je n’accuse personne mais il ne s’est rien passé pendant le stage alors que souvent la presse avait eu de quoi écrire ou filmer, a ainsi assuré la président de la FFF lors d’un entretien accordé à RMC Sport. Il y a eu une toute petite remarque qui n’était pas méchante. Cela a été arrangé très rapidement."

>> Tous les matchs de l’Euro sont visibles via l’offre RMC Sport-beIN Sports

Le Gräet: " Ce sont des gagneurs"

Le patron du football tricolore n’a eu aucun problème avec les propos tenus par les deux attaquants de l’équipe de France. Selon lui, ce n’est que l’expression de leur envie de gagner et de briller avec les Bleus.

"Ce sont des gagneurs. En fait Mbappé a envie de marquer des buts, a envie de donner de bons ballons et notre avant-centre (Giroud) a envie de battre des records, a encore lancé Noël Le Gräet. Il ne lui manque plus que quatre buts (en réalité cinq) pour être le meilleur buteur de tous les temps ce qui est quand même un exploit formidable."

Le président de la FFF a ensuite rappelé qu’Olivier Giroud et Kylian Mbappé, comme tous leurs coéquipiers, n’avaient qu’une seule envie: remporter l’Euro. Même si cela se traduit parfois par un mot un peu plus haut que l’autre.

"Olivier Giroud, c’est le joueur peut-être, non pas le plus critiqué, mais quand même. Quand il a été sélectionné il nous a souvent sorti de situations difficiles. Il a envie de marquer des buts et c’est plutôt bien, a finalement estimé le dirigeant. Franchement, il y a eu un petit recadrage. Ce sont deux garçons qui partagent la même envie: gagner."

JGL avec Anthony Rech