RMC Sport

France-Pologne: "Tu as de la chance que je ne sois pas en face de toi", Deschamps très agacé par Koundé et son collier

Si la France s'est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe du monde en dominant la Pologne (3-1), Didier Deschamps a été agacé par un épisode du match: le collier de Jules Koundé, contraire au règlement et que le défenseur a été sommé d'enlever par l'arbitre.

Didier Deschamps n'était pas content. Pas un problème de résultat, puisque les Bleus ont décroché leur billet pour les quarts de finale de la Coupe du monde 2022, en dominant la Pologne (3-1). Mais c'est un petit épisode qui reste en travers de la gorge du sélectionneur de l'équipe de France: ce collier porté par Jules Koundé, que le défenseur a dû enlever sur instruction de l'arbitre.

>>> on vous raconte l'épisode de la chaîne ici

"Il n'a pas le droit. Je ne sais pas ce qu'il a à son collier, je sais que Jules c'est un peu une superstition, il l'a à l'entraînement, raconte Didier Deschamps en conférence de presse. Je ne connais pas la signification. Je lui ai dit d'ailleurs 'tu as de la chance que je ne sois pas en face de toi, sinon...'"

"Ils ne vont pas non plus jouer avec une montre ou des lunettes de soleil"

"L'arbitre nous avait averti que dès qu'il y aurait un arrêt de jeu... les joueurs n'ont pas le droit de porter bracelet ou collier, rappelle le sélectionneur. Ils ne vont pas non plus jouer avec une montre ou des lunettes de soleil. Ce n'est pas autorisé. Jules Koundé n'avait pas à... je pensais qu'il l'enlevait mais apparemment ce n'est pas le cas, c'est de notre faute."

>>> le live-texte de France-Pologne

L'image du collier avait d'ailleurs surpris et les caméras du diffuseur s'étaient attardé dessus. Sur les réseaux sociaux, nombreux étaient ceux qui s'interrogeaient sur le port de ce bijou... interdit par le règlement. Pas certain de voir le défenseur du Barça retenter le coup au prochain match.

A.Bo avec AP