RMC Sport

France-Suède: Deschamps met la pression à Giroud pour le mois de mars

Olivier Giroud pourrait ne pas être retenu dans la liste des Bleus pour le mois de mars, si sa situation pour le moins compliquée en club ne devait pas évoluer, a prévenu le sélectionneur Didier Deschamps ce lundi.

La dernière sortie de l’année pour l’équipe de France de football, face à la Suède (mardi à 20h45), pourrait être l’occasion pour Didier Deschamps, le sélectionneur, de rassurer Olivier Giroud. Un joueur en difficulté. L’attaquant international de 34 ans manque cruellement de temps de jeu avec son club de Chelsea (33 minutes en 8 matchs de Premier League). 

Sa performance face à la Finlande (0-2), où il a été inexistant, n’a pas permis de le remettre en confiance. Didier Deschamps va-t-il lui redonner sa chance, sachant que si la situation s’éternise en Premier League, on pourrait ne pas revoir Olivier Giroud en mars, ou bien relancer Anthony Martial, plutôt prometteur contre le Portugal (1-0) ?

Deschamps: "Pour mars, il faudra qu’il trouve une autre solution"

Quoi qu’il advienne mardi, la situation personnelle d’Olivier Giroud est un sujet d’inquiétude pour le sélectionneur. "Olivier Giroud le sait, la situation qu’il vit aujourd’hui ne peut pas s’éterniser, a estimé le sélectionneur à l’occasion d’un entretien accordé à RTL. Pour mars, il faudra qu’il trouve une solution autre que celle-là." Interrogé sur le même sujet en conférence de presse, Didier Deschamps a martelé son message, en étant moins définitif cependant.

"Je ne donne jamais de conseils, je donne un avis, a-t-il dit ce lundi. Après, c'est la décision du joueur. La situation n'est pas bonne pour lui. Est-ce qu'elle sera la même, est-ce qu'il y a la possibilité qu'elle s'améliore ? C'est à lui de voir. J’espère pour lui que d’ici janvier, il aura du temps de jeu. Je lui ai dit clairement les choses, il sait ce que j’en pense. Même si je n’oublie pas tout ce qu’il a pu faire et tout ce qu’il pourrait être capable de faire."

QM avec LT