RMC Sport

France-Suède: Deschamps compte faire jouer Mbappé, qui a "très envie"

En conférence de presse ce lundi, à la veille de France-Suède (mardi à 20h45) en Ligue des nations, Didier Deschamps a confirmé que l’attaquant du PSG Kylian Mbappé aura bien du temps de jeu.

Jouera, jouera pas ? Sauf surprise énorme, Kylian Mbappé devrait bien bénéficier de temps de jeu avec l’équipe de France mardi (20h45), contre la Suède, en Ligue des nations. Arrivé blessé en équipe de France, l’attaquant du PSG postule pour une place de titulaire pour la réception sans enjeu de la Suède, au risque de froisser le club de la capitale. Le club parisien aurait préféré préserver sa star avant un enchaînement de très haute volée en Ligue 1 (AS Monaco dès vendredi) et surtout en Ligue des champions (réception de Leipzig le mardi 24). Didier Deschamps s’attendait à la question, mais il n’a pu s’empêcher d’esquisser un sourire.

Deschamps: "Il voulait être présent"

"Kylian va bien, il a fait la séance collective hier (dimanche), a-t-il rappelé en conférence de presse. On a fait les choses progressivement pour l'amener à être disponible. Il va faire la séance aujourd'hui. Je prendrai le temps de discuter avec lui. Il y a les deux options, bien évidemment, avec les avantages et les inconvénients. Je déciderai en fonction de ce qui est le mieux pour l'équipe et pour lui, en sachant que cela fait quinze jours qu’il n’a pas eu le droit au ballon et au jeu. Il a très envie. Il aurait pu être disponible contre le Portugal, mais il était encore un peu juste. Il voulait être présent pour le match de demain et si tout se passe bien, il le sera."

Pas sûr que cela soit du goût des dirigeants parisiens, sachant que Kylian Mbappé avait déjà enchaîné entre son club et la sélection le mois dernier, et que le champion du monde de 21 ans n’est pas vraiment gâté depuis le début de la saison. L’attaquant prodige du Paris Saint-Germain avait contracté le Covid-19 en septembre avant sa blessure à la cuisse, deux mois plus tard. Et comme son efficacité, même lorsqu’il est diminué, n’est plus à démontrer, le PSG compte forcément sur lui pour redresser la barre en Ligue des champions, après deux défaites. La suite de sa saison pourrait dépendre de la santé de sa star. Dès lors, on comprend les réticences du club à le voir sur le terrain mardi. Cette donnée ne semble toutefois pas entrer en ligne de compte dans l’esprit du sélectionneur.

QM avec LT