RMC Sport

France-Suède: Giroud, Thuram, Mbappé... ce qu'il faut retenir de la victoire des Bleus

À la faveur d'un doublé d'Olivier Giroud, d'une nouvelle volée de Benjamin Pavard et d'un but opportuniste de Kingsley Coman, l'équipe de France s'est imposée mardi soir contre la Suède (4-2). Ce dernier match de l'année des Bleus, dans le cadre de la Ligue des nations, n'avait aucun enjeu. Les coéquipiers de Kylian Mbappé, entré en jeu, étaient assurés de finir premiers de leur poule.

Ce dernier rassemblement de l'année avait mal commencé avec la triste défaite 2-0 contre la Finlande. Il se termine finalement sur une bonne note avec la victoire intéressante 4-2 de l'équipe de France contre la Suède, mardi soir au Stade de France, soit trois jours après le séduisant succès 1-0 au Portugal. Comptant pour la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des nations, ce match n'avait pas d'enjeu particulier pour les Bleus. Ils étaient assurés de finir premiers du groupe et de participer aux demi-finales de la compétition.

La Suède avait pourtant ouvert le score très rapidement, grâce à Viktor Claesson (5e). La France a néanmoins déroulé par la suite avec des buts d'Olivier Giroud (16e, 59e) et de Benjamin Pavard (36e). Robin Quaison a réduit l'écart pour les Suédois à la fin du temps réglementaire (88e). Mais Kingsley Coman a enfoncé le clou à la dernière seconde avec une frappe dans un but totalement vide, en profitant d'une montée du gardien adverse sur l'ultime action (90e+5).

Un bon match, malgré les erreurs au début et à la fin

Malgré l'absence d'enjeu, Didier Deschamps a reconduit son 4-4-2 avec une équipe compétitive et la même défense. Seulement trois changements ont été opérés par rapport au onze de départ aligné à Lisbonne, avec les titularisations de Moussa Sissoko, Marcus Thuram et d'Olivier Giroud à la place de N'Golo Kanté (suspendu), Kingsley Coman et Anthony Martial. Forfait lors des deux premiers matchs, Kylian Mbappé a démarré sur le banc.

Si le match avait mal démarré à cause d'un retour défensif approximatif de Paul Pogba et une passivité criante de l'ensemble des défenseurs français, les Bleus ont ensuite rendu une copie appliquée, avec des prestations individuelles au moins satisfaisantes. Comme au Portugal, l'équipe a montré sa solidité, sa capacité à faire le jeu et à mener des attaques placées face à un bloc dense et très bas. L'équipe de France a peut-être trouvé une nouvelle formule.

Giroud a encore répondu, avec un doublé

Transparent lors de la triste défaite 2-0 contre la Finlande, mais surtout remplaçant dans le match décisif remporté au Portugal, Olivier Giroud se sait menacé. En manque de temps de jeu à Chelsea, peut-être inquiété par Anthony Martial ainsi que le changement de système tactique, l'attaquant des Bleus a apporté une nouvelle réponse à ses détracteurs. Elle aurait pu survenir dès la 12e minute, sur un très bon centre de Moussa Sissoko repris de la tête. Le gardien, qui avait eu le temps d'anticiper, n'a par contre rien pu faire sur sa puissante reprise déclenchée après s'être parfaitement démarqué des défenseurs suédois (16e). Il s'est ensuite offert un doublé à l'heure de jeu, d'une tête pour croiser un centre de Kylian Mbappé (59e). Le voilà donc à 44 buts en sélection, à seulement sept longueurs du record absolu de Thierry Henry.

Thuram marque des points

Il avait été le petit rayon de soleil dans le ciel avant l'orage, contre la Finlande, à l'occasion de sa première sélection. Titularisé pour la deuxième fois dans ce rassemblement, Marcus Thuram a marqué de très gros points sur l'aile gauche en vue de l'Euro. Il a su être décisif sur les deux premiers buts des Bleus. D'abord en délivrant une passe décisive parfaite pour Olivier Giroud, après avoir fixé son vis-à-vis par des passements de jambes. Puis en remplissant son rôle de créateur de déséquilibre avec une chevauchée dans la surface qui, avec un peu de chance, s'est transformée en offrande pour la volée au second poteau (encore) de Benjamin Pavard (36e). Il a cédé sa place peu après la reprise en seconde période, à cause d'un coup reçu.

Mbappé, une passe décisive en une minute

Tout sourire, Kylian Mbappé a fait son retour à la compétition à la 58e minute en remplaçant Marcus Thuram. Forfait depuis plus de deux semaines à cause d'une blessure, l'attaquant du Paris Saint-Germain n'a eu besoin que de 70 secondes et de trois ballons pour offrir le but du 3-1 à Olivier Giroud. Une passe décisive délivrée dans un registre inhabituel pour lui ces derniers temps: en tant qu'ailier gauche, avec déjà deux attaquants dans l'axe. Ce rôle l'a notamment obligé à être vigilant sur les replis. Il lui a aussi permis d'avoir de l'espace pour se tester et tenter des accélérations. C'est donc un attaquant opérationnel que le PSG va récupérer.

Julien Absalon