RMC Sport

France-Uruguay: "Il faudra qu'il répète ce qu'il a fait", Deschamps prévient Mbappé

Présent ce jeudi en conférence de presse, à la veille du quart de finale de la Coupe du monde entre l’équipe de France et l’Uruguay (16h), Didier Deschamps est revenu sur la sublime prestation réalisée au tour précédent par Kylian Mbappé face à l’Argentine (4-3).

Un penalty provoqué, un doublé et une solide discipline défensive. Auteur d’une prestation majuscule face à l’Argentine (4-3), il y a une semaine, en huitièmes de finale de la Coupe du monde, Kylian Mbappé s’est définitivement révélé aux yeux du monde entier. Il sera à nouveau attendu au tournant, vendredi (16h), pour le quart de finale contre l’Uruguay. Présent ce jeudi en conférence de presse, Didier Deschamps a tenu à prévenir son jeune attaquant. "Les Uruguayens l’ont vu. Ils savent de quoi il est capable. Il faudra qu’il répète ce qu’il a fait au dernier match", a-t-il souligné.

"C’est très bien ce qu’il a fait contre l’Argentine. Evidemment, ça a mis encore plus de lumière sur ce qu’il est capable de faire. Mais le faire dans un tel match, ça a une caisse de résonance plus importante", a poursuivi Deschamps, convaincu que le Parisien a eu le temps de se remettre de ses émotions pour préparer comme il le faut ce rendez-vous face à l’Uruguay. "Il a eu le temps de digérer. Il s’est remis comme l’ensemble du groupe. On a eu six jours. Dimanche et lundi, il fallait des temps faibles pour savourer et apprécier", a confié le patron des Bleus.

"Il a encore une bonne marge de progression"

"Dès mardi, comme l’ensemble du groupe, il s’est remis. C’est ça le haut niveau, il le sait. Même s’il est jeune, ce n’est pas un handicap. Il a encore une bonne marge de progression. Quand ça va bien, il faut éviter de se relâcher. Kylian est quelqu’un d’intelligent, il est à l’écoute", a ajouté Deschamps, dont l’analyse rejoint celle d’Hugo Lloris, lui aussi présent en conférence de presse ce jeudi. "Il est resté fidèle à lui-même, avec le sourire et décontracté. Je crois que c’est un garçon avec beaucoup d’ambition. Il a beaucoup à donner. Il a un grand avenir", a assuré le capitaine des Bleus.

Et de conclure: "Il est prêt à aider l’équipe. Il s’est révélé aux yeux du monde entier face à l’Argentine, mais il reste dans sa bulle. Avec l’envie de s’éclater." L'équipe de France ne va pas s'en plaindre.

RR