RMC Sport

Halilhodzic pointe du doigt "le comportement honteux" de Benzema

Vahid Halilhodzic

Vahid Halilhodzic - AFP

Ambassadeur de Lille pour l’Euro 2016, Vahid Halilhodzic est revenu sur l’affaire du chantage à la sextape dont a été victime Mathieu Valbuena. L’actuel sélectionneur du Japon estime d’ailleurs que ce nouvel accroc va avoir un impact direct sur les résultats des Bleus durant la compétition.

Que ça soit comme joueur (Nantes, PSG) ou entraîneur (Lille, Rennes, PSG), Vahid Halilhodzic a laissé une trace indélébile dans le football français. Par son style atypique, l’entraîneur bosnien n’a jamais laissé indifférents les amoureux de la Ligue 1. Aujourd’hui sélectionneur du Japon, « Coach Vahid » garde un œil attentif sur la France et son football.

A la veille du tirage au sort de l’Euro 2016, qui s’effectuera samedi au Palais des Congrès de Paris, l’ancien sélectionneur des Fennecs, qui a été choisi comme ambassadeur de Lille durant la compétition (avec le chanteur du groupe nordiste Skip The Use et Mat Bastard), n’a d’ailleurs pas été tendre avec l’attitude des Bleus en dehors des terrains, faisant notamment référence à l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, sans toutefois citer le nom de Karim Benzema.

« Cette affaire a encore perturbé l’équipe de France »

« Ce n’est pas la première fois, surtout en équipe de France, qu’il se passe des choses bizarres, honteuses, regrette l’ancien coach du PSG. Il faut que les gens prennent un peu leurs responsabilités parce que ce n’est pas normal que d’aussi mauvaises choses se passent. Les footballeurs doivent assumer leurs responsabilités parce ce sont des idoles hyper populaires. Ils sont riches et ont tout. C’est vraiment quelque chose qu’on ne peut pas accepter... Les gens sont très sévères dans leur jugement, c’est normal parce qu’ils attendent des joueurs beaucoup d’exemplarité. »

A un peu moins de six mois du match d’ouverture de l’Euro 2016, le 10 juin prochain au Stade de France, Vahid Halilhodzic est persuadé que cette nouvelle affaire va avoir un impact direct sur les résultats des hommes de Didier Deschamps lors de la compétition. « Après cette mésaventure, avec ce comportement honteux, cette équipe de France a été affaiblie. Monsieur Le Graët et Didier Deschamps avaient réussi à stabiliser cette équipe, à lui donner un peu plus de sérénité. Malheureusement, cette affaire a de nouveau perturbé le groupe. Elle complique un peu les choses. Avant, la France était favorite. Mais aujourd’hui, dans quel état sera-t-elle ? On ne peut pas le savoir... Mais pour moi, la France reste quand même l’un des candidats au titre. »

RMC Sport