RMC Sport

Racisme dans le football: Maracineanu a demandé des comptes à Le Graët

Roxana Maracineanu, ministre déléguée des Sports, a réagi aux récentes déclarations de Noël Le Graët, président de la Fédération française de football. Ce dernier a minimisé la présence du racisme dans le football.

Roxana Maracineanu répond à Noël Le Graët. Invitée sur Europe 1 ce lundi, la ministre déléguée aux Sports a été invitée à rebondir sur les récents propos du président de la Fédération française de football (FFF) minimisant le racisme dans le sport. 

​​​​​​​"Sur un match, il peut y avoir des écarts, a-t-il récemment confié sur BFM Business. Mais on est à moins de 1% de difficulté aujourd'hui. Quand un black marque un but, tout le stade est debout. Le phénomène raciste dans le sport, et dans le football en particulier, n'existe pas ou peu."

"J'ai demandé des comptes à Noël Le Graët"

"Il faut que les fédérations s'engagent dans la lutte contre le racisme", a répondu Maracineanu, relancée pour réagir un peu plus précisément à la pensée de Le Graët.

"Je le dis clairement: les présidents doivent être à nos côtés et seront de plus en plus à nos côtés pour contrôler ce qu'il se passe dans leurs associations affiliées et dans leurs compétitions, insiste-t-elle. Depuis le début, j'ai pris cette question à bras le corps et j'ai demandé des comptes à Noël Le Graët et d'autres présidents de fédération qui ont dû répondre de choses qu'il se passait depuis longtemps dans leur Fédération ou, plus récemment, de choses qui pouvaient paraître normales et qui aujourd'hui, ne le sont plus."

La semaine dernière, le patron du football français avait précisé ses propos sur Téléfoot. "Je n’ai pas voulu dire qu'il n’y a pas de racisme, a-t-il déclaré. Mais le football n’est pas porteur de racisme, il rassemble. Je ne sais pas ce qu’il s’est dit (entre Alvaro et Neymar, qui accuse l’Espagnol de racisme, ndlr) mais par contre, notre sport est un sport qui rassemble, il ne divise pas. Nous avons à la fédération des hommes qui surveillent le sport amateur tout le temps. Les remontées sont très minimes sur les incidents. Le football est-il porteur de racisme ? Non, absolument pas. Je dis que les joueurs respectent les différences de couleurs."

NC