RMC Sport

Euro Espoirs: la France a un potentiel monstrueux au milieu de terrain

Sylvain Ripoll a officialisé ce jeudi la liste des Bleuets qui affronteront les Pays-Bas, le 31 mai en quarts de l’Euro. Une sélection complète à tous les étages, et plus particulièrement au milieu de terrain, où les grands talents s’empilent. Obligeant le sélectionneur à faire des choix forts.

Peu de sélections Espoirs pourraient se payer le luxe de ne pas inclure dans leur groupe un joueur comme Boubacar Kamara. Deux jours après la liste des A, Sylvain Ripoll a communiqué celle qui disputera la phase finale de l’Euro Espoirs et affrontera en quart de finale les Pays-Bas, le 31 mai prochain. Une liste dont ne fait pas partie le milieu de terrain marseillais, qui pâtit de l’abondance d’un secteur de jeu exceptionnellement fourni.

"C’est une évaluation entre les différents joueurs qui postulent à ce poste-là, a reconnu le sélectionneur des Bleuets ce jeudi au moment de justifier l'absence de Kamara. Il y a une réflexion à ce niveau-là, sur ce que je vois et ce que je ressens depuis un petit moment." Titulaire indiscutable avec l’OM cette saison malgré ses 21 ans, régulièrement convoqué (9 sélections), le Phocéen paie peut-être sa mauvaise prestation face au Danemark (défaite 0-1) en phase de poules, lui qui n’avait pas joué les deux rencontres suivantes remportées face à la Russie (2-0) et l’Islande (2-0).

"C’est un secteur très concurrentiel chez nous"

Il faut dire que les Lyonnais Houssem Aouar et Maxence Caqueret, les Monégasques Youssouf Fofana et Aurélien Tchouameni, mais aussi le Rennais Eduardo Camavinga, le Brestois Romain Faivre et le Lillois Boubakary Soumaré composent l’entrejeu des jeunes tricolores. Un secteur qui ferait saliver n’importe quel sélectionneur lors de la seconde partie de cet Euro Espoirs en deux phases.

"C’est un secteur très concurrentiel chez nous", résume Sylvain Ripoll, pas mécontent de pouvoir également compter sur le retour de Caqueret, absent lors de la dernière liste des Bleuets. Et dire que Jeff-Reine Adelaïde et Mattéo Guendouzi ne font même pas partie du groupe, contraints de décliner sur blessure… L’équipe de France Espoirs s’avancera donc face aux jeunes Oranje avec un milieu de terrain où les talents s’empilent. De quoi entrevoir un futur radieux pour les A. Avec quelques sérieux maux de tête pour le sélectionneur des Bleus d’ici quelques années...

Romain Daveau Journaliste RMC Sport