RMC Sport

France-Suisse: un arbitre argentin pour le huitième de finale des Bleus

L'UEFA a nommé l'Argentin Fernando Andrés Rapallini pour diriger le huitième de finale de l'Euro 2021 entre l'équipe de France et la Suisse, lundi à Bucarest. L'officiel sud-américain participe à la compétition européenne dans le cadre d'un échange avec la CONMEBOL.

La nouvelle peut surprendre, tant l'arbitrage des Bleus pendant l'Euro a suscité des critiques en France. Pas vraiment aidés par les décisions arbitrales depuis le début de la compétition, les protégés de Didier Deschamps devront cette fois s'adapter à un arbitre sud-américain. L'UEFA a nommé l'Argentin Fernando Andrés Rapallini pour diriger le huitième de finale de l'Euro 2021 entre l'équipe de France et la Suisse, lundi à Bucarest.

L'officiel de 43 ans est le seul arbitre central non-européen du tournoi et doit sa présence à un échange entre l'UEFA et la CONMEBOL. L'Espagnol Jesus Gil Manzano se trouve actuellement au Brésil lors de la Copa America. Fernando Andrés Rapallini sera assisté de ses compatriotes Juan Pablo Belatti et Diego Yamil Bonfa alors que l'Espagnol Juan Martinez Munuera se trouvera dans le camion du VAR à Nyon.

Un arbitre pas vraiment habitué des grands rendez-vous

Arbitre en Argentine depuis 2011, Fernando Andrés Rapallini officie au niveau international depuis 2014. Toutefois, celui qui est constructeur de piscines en-dehors du football, ne possède pas une grande expérience du haut niveau.

Malgré 260 matchs arbitrés, le Sud-Américain n'a jamais eu les honneurs d'officier pendant une Coupe du monde. En Copa Libertadores, il a arbitré 23 rencontres, mais n'a jamais été au-delà des quarts de finale, et n'a dirigé qu'une seule affiche lors de la Copa America 2019, un carton du Brésil contre le Pérou (5-0) pendant les poules.

Lors de cet Euro 2021, Fernando Andrés Rapallini s'est déjà trouvé au sifflet pendant deux rencontres de la phase de groupes: pour Ukraine-Macédoine du Nord (2-1) et Croatie-Ecosse (3-1). Et il s'est notamment illustré avec un total de cinq avertissements et deux penalties sifflés.

Des prestations à l'image de son bilan en Amérique du Sud. Avec pas moins de 1328 cartons jaunes, 55 cartons rouges et 54 penalties sifflés en 260 matchs, Fernando Andrés Rapallini ne semble pas faire de cadeaux. Les Bleus sont prévenus, il ne faudra pas commettre de fautes idiotes contre la Nati.

>> Tous les matchs de l'Euro sont à suivre via l'offre RMC Sport-beIN Sports

JGL avec JR et LT