RMC Sport

OL: Genesio répond avec le sourire à Mourinho

Après la qualification de l’OL pour les 8es de finale de la Ligue Europa, Bruno Genesio a évoqué le tirage au sort, qui aura lieu ce vendredi à 13h. Et le coach des Gones en a profité pour rebondir avec humour sur les propos de José Mourinho, son homologue de Manchester United.

Bruno Genesio était d’humeur joyeuse ce jeudi après la qualification de son équipe pour les 8es de finale de la Ligue Europa. Il faut dire que l’OL s’est baladé face à une faible équipe de l’AZ Alkmaar (7-1). De quoi valider sereinement son ticket après s’être déjà imposé 4-1 aux Pays-Bas. Interrogé sur le tirage au sort, qui aura lieu ce vendredi à 13h, l’entraîneur des Gones en a profité pour répondre à José Mourinho. Le coach de Manchester United avait cité Lyon comme un adversaire qu’il aimerait rencontrer au tour suivant, expliquant que ça éviterait à ses joueurs un long déplacement.

>> Ligue Europa: Mourinho espère jouer contre Lyon en 8es (et il a une bonne raison)

« Je dirais Manchester, pour ne pas aller trop loin, comme l’a dit José, s’est amusé Genesio en conférence d’après-match. Non, mais il a raison. Le fait d’avoir un déplacement moins lointain, c’est important aussi. Parce quand on joue jeudi et dimanche, c’est bien de ne pas se déplacer trop loin. Après, ce sont des choses qu’on ne maîtrise pas donc on prendra ce qui vient. »

>> Le triplé de Fekir, la faible opposition... le débrief d'OL-Alkmaar

Genesio : « On a l’ambition de la gagner »

A l’heure d’évoquer ses ambitions dans une compétition qui semble abordable sur le papier, l’entraîneur rhodanien ne s’est pas caché. Oui, Lyon vise la victoire finale. « C’est une ambition. Quand on commence une compétition, on a toujours l’ambition de la gagner. Que ce soit le championnat ou les coupes. Après il y a tellement d’éléments qui rentrent en ligne de compte que c’est difficile de dire que c’est un objectif. Mais l’ambition, oui, on l’a. »

>> Mercato: l'OL, Monaco et Nice suivent Bruno Gaspar et Rebocho

>> Ligue 1 : Balotelli et Bastia échappent au pire

AJ avec EJ, à Lyon