RMC Sport

Tottenham: après l’avoir critiqué, Mourinho encense Ndombele

José Mourinho a vanté l'attitude à l'entraînement du Français Tanguy Ndombele, un joueur qu'il a peu épargné par le passé, mais qui lui a offert la victoire (2-1) en Ligue Europa jeudi soir, contre le Lokomotiv Plovdiv.

Tanguy Ndombele a rarement été ménagé par José Mourinho depuis la nomination du technicien portugais en remplacement de Mauricio Pochettino le 20 novembre dernier. Le milieu de terrain français a été repris de volée par son entraîneur à plusieurs reprises, tancé pour un supposé manque de professionnalisme. La relation entre les deux hommes a été si exécrable que l’international s’est imaginé quitter les Spurs cet été. De l’eau a coulé sous les ponts depuis, et il semblerait qu’une réconciliation soit à l’oeuvre.

Absent pour la première fois de la Ligue des champions depuis 2015, une compétition dont ils avaient atteint la finale en 2019, les Spurs de Tottenham ont frôlé la catastrophe sur le terrain des Bulgares du Lokomotiv Plovdiv, pour le compte du deuxième tour qualificatif de la Ligue Europa. Alors qu’elle évoluait à onze contre neuf, l’équipe de José Mourinho est allée chercher sa qualifications dans les derniers instants du match grâce à Tanguy Ndombele (85e), servi par le Brésilien Lucas Moura, cinq minutes après l’égalisation sur penalty (80e), signée Harry Kane.

Mourinho: "Ndombele ? Je crois en lui"

"Tanguy est dans un processus d’évolution, a salué José Mourinho en conférence de presse. La saison dernière, il ne l’était pas. La saison dernière, il était coincé dans une situation où je ne pouvais pas voir cette évolution. En ce moment, il s’entraîne très, très bien. Il se remet de sa blessure et récupère physiquement. Il nous a apporté ce dont nous avions besoin dans ces 30 dernières minutes. En ce moment, je crois en Tanguy. Je n’ai jamais douté de sa qualité. Jamais. J’ai douté à certains moments de sa motivation, de son engagement et de son attitude professionnelle. Mais je crois en lui."

José Mourinho n’a pas souhaité confirmer en revanche l’arrivée prochaine du Gallois Gareth Bale, qu’on dit proche d’un retour dans le club qui l’a révélé. "C'est un joueur du Real Madrid et je ne parle pas des joueurs des autres clubs, a expliqué Mourinho. Je ne commente pas des hypothèses. J'avais essayé de le faire signer quand j'étais au Real et, à l'époque, le président (Florentino Pérez) avait suivi mon instinct et mes connaissances : après mon départ (en 2013), il l'a fait venir. Ce n'est pas un secret et Gareth le sait."

QM