RMC Sport

Equipe de France féminine: le message amer d'Hamraoui à Diacre après sa non-sélection

Kheira Hamraoui a partagé son incompréhension après sa non-sélection en équipe de France féminine ce mardi. La milieu du Barça s’est fendue d’un message destiné à la sélectionneure Corinne Diacre.

Exilée depuis 2018 au Barça, Kheira Hamraoui y a signé une superbe saison 2020-2021. Insuffisant pour convaincre Corinne Diacre de la convoquer pour le match amical des Bleues contre l’Allemagne le 10 juin à Strasbourg. Absente de la sélection depuis avril 2019, la joueuse de 31 ans ne digère plus cette situation et l’a clairement fait savoir ce mardi sur les réseaux soxiaux.

"Tu me manques tant équipe de France, a lancé Kheira Hamraoui dans un message visant à demi-mots le choix de Diacre. Qu’aurai-je pu faire de plus pour pouvoir te retrouver?"

"Ce n'est pas parce qu'elle a gagné trois titres que je vais forcément la prendre", se défend Diacre

Si la non-sélection de l’ancienne du PSG et de l’OL pouvait s’expliquer l’an passé, pour des raisons sportives, l’absence de Kheira Hamraoui semble plus difficile à justifier cette saison. Titulaire dans l’entrejeu de l’équipe barcelonaise, la milieu tricolore y a remporté le championnat, la coupe nationale et la Ligue des champions féminine. Un superbe triplé en club qui ne lui a pas rouvert les portes des Bleues. Malgré ses 36 capes en sélections, Kheira Hamraoui n’a pas trouvé grâce aux yeux de Corinne Diacre.

"Je ne l'ai pas prise de toute la saison, ce n'est pas parce qu'elle a gagné trois titres que je vais forcément la prendre. J'ai suivi ses performances, je suis les performances des autres joueuses qui sont à l'étranger, s'est justifié Corinne Diacre en conférence de presse. J'ai décidé de revoir Sandie Toletti qui était absente sur le dernier rassemblement. Sur le même poste, j'ai préféré Toletti. (...) Je n'ai pas de problème avec Kheira. C'est une décision uniquement sportive. Aucune décision n'est jamais définitive, dans un sens ou dans un autre."

Outre la joueuse du Barça, plusieurs grands noms de l’équipe de France féminine manquent à l’appel pour ce duel face à l’Allemagne. En instance de départ vers les Etats-Unis, Eugénie Le Sommer ne figure pas dans la liste des 23 Bleues.

Pas plus que sa partenaire de l’OL, Amandine Henry, écartée "simplement sur le critère sportif" selon la sélectionneure tricolore qui défend "une décision du moment" et non une mise à l’écart en raison de leurs divergences personnelles.

JGL avec AT