RMC Sport

Le Vestiaire: L'étrange demande de la mère de Rabiot à Toulouse

Alain Casanova était invité ce jeudi soir dans l’émission Le Vestiaire sur SFR Sport 1. L’ancien entraîneur de Toulouse a raconté le passage Adrien Rabiot au club en 2013. Selon lui, le jeune joueur n'a jamais créé de problèmes, mais sa mère a bien failli compliquer son adaptation.

Adrien Rabiot a potentiellement compromis son avenir en équipe de France après avoir refusé lundi d’être parmi les onze suppléants des Bleus pour le Mondial. Alors que le milieu de terrain du Paris Saint-Germain est sous le feu des critiques, son ancien coach à Toulouse (en 2013), Alain Casanova, l’a défendu sur le plateau du Vestiaire ce jeudi.

"Pour moi il n’a jamais eu d’état d’âme, il n’a jamais causé de problème. J’ai eu un problème le premier jour, avec sa maman. Elle voulait assister à tous les entraînements, et moi je voulais le lui interdire. Si j’étais amené à le reprendre, je n’aurais pas voulu qu'il soit mal à l’aise vis-à-vis de ses partenaires, en voyant que sa maman était sur le bord du terrain. Mais à partir de là je n’ai jamais eu aucun problème" a-t-il assuré.

De l’assurance balle au pied

L’ex-entraîneur du RC Lens a ensuite raconté - dans la vidéo ci-dessus - comment Adrien Rabiot, âgé d’à peine 18 ans à l’époque, était déjà sûr de sa manière de jouer: "Ce garçon-là, il savait exactement ce qu’il voulait. A des moments j’ai essayé de changer certaines choses. Je suis un adepte du foot espagnol, j’aime bien quand on lâche rapidement le ballon. Lui son mouvement typique c’est qu’il reçoit le ballon dos au jeu, et très souvent il se sert de son extérieur pour éliminer le joueur et franchir une ligne. Moi je pensais qu’il était encore trop jeune pour le faire, mais il n’a pas changé."

AC