RMC Sport

Atlético: Griezmann, une saison pour remonter la pente

Antoine Griezmann, qui débute une nouvelle saison avec l'Atlético, ce lundi soir à Getafe, se sait particulièrement attendu après un exercice où il est complètement passé au travers.

Antoine Griezmann s’est donné une mission, loin d’être impossible: retrouver l'étincelle de ses débuts avec l’Atlético, du temps où il faisait la joie des Colchoneros, lors de son premier passage chez les Rojiblancos (133 buts entre 2014-2019).

Touché par sa première longue blessure l’hiver dernier et une interminable panne sèche devant le but (il n’a plus marqué en compétition officielle le 6 janvier contre le Rayo Majadahonda, en Coupe du Roi (5-0)), le n°8 a retrouvé le centre d’entraînement de l’Atlético avec une motivation décuplée. Déterminé à tourner la page d’une saison pour le moins compliquée, l’une des plus décevantes de sa carrière.

Prêté deux ans par le FC Barcelone l’été dernier, Antoine Griezmann sera bien un joueur de l’Atlético cette saison. En dépit des rumeurs qui ont jeté une ombre sur sa situation contractuelle, et la menace Cristiano Ronaldo qui a un temps plané au-dessus de sa tête, le milieu offensif a bien été inscrit sur la liste des joueurs de l’Atlético transmise à la Liga.

Le Français est revenu de ses trois semaines de congés plutôt aguerri et affûté sur le plan physique. Idéal pour entamer cinq semaines de préparation avec son club et commencer à dissiper les doutes sur une éventuelle perte de motivation. Antoine Griezmann est bien décidé à jouer un rôle cette saison lorsque Simeone fera appel à lui. Ce qui transparaît dans les matchs de préparation de l’Atlético. La confiance de Simeone demeure intact, d’après les échos qui remontent dans la presse madrilène, mais Griezmann devra s'attacher à la conserver à travers ses performances sur le terrain, en match comme à l'entraînement.

Pour l'instant irréprochable en termes d’attitude et d’engagement, Antoine Griezmann a semé de belles promesses lors des quatre matches de préparation de l'Atlético (4 victoires, 13 buts marqués), qu’il n’a cependant pas tous commencés en tant que titulaire. La seule fois où il a démarré la rencontre, contre Cadix (4-1), Griezmann a aidé Morata à ouvrir le score et redécouvert la sensation de marquer un but, ce dont il avait tant besoin pour sa confiance. Simeone l'a placé dans une position un peu plus en retrait qu'à son habitude, en soutien des attaquants mais en même temps très proche de la zone du terrain d'où il aime tant partir pour générer du danger.

Plus quarterback que finisseur, Griezmann devrait accompagner Joao Felix en attaque, un secteur où la concurrence sera féroce cette saison. Quel que soit le sort qui lui sera réservé, Griezmann semble en tout cas disposé à prouver qu’il est en passe de redevenir un joueur majeur de l'Atlético. Et ça commence ce lundi soir, en Liga, sur la pelouse de Getafe (19h30), la victime préférée de Diego Simeone.

QM