RMC Sport

Barça-FC Séville: Messi a insulté Monchi, c'était très chaud dans le tunnel des vestiaires

Lionel Messi

Lionel Messi - AFP

La fin de match entre le FC Barcelone et le FC Séville (3-0, a.p.), ce mercredi en Coupe du Roi, a donné lieu à quelques accrochages dont un entre Lionel Messi et Monchi, directeur sportif andalou.

La remontada du Barça contre le FC Séville (3-0, a.p.), en demi-finale retour de la Coupe du Roi ce mercredi, a crispé les acteurs. Notamment les Andalous, amers après ce scénario mais aussi contre des décisions arbitrales qu'ils jugent discutables. Les joueurs du Barça ont eux jubilé, après avoir conservé quelques rancoeurs du match aller (défaite 2-0). Selon la Cadena Cope, cela a chauffé entre Lionel Messi, star du Barça, et Monchi, directeur sportif du FC Séville, dans le tunnel des vestiaires.

Le dirigeant andalou et président du club Pepe Castro, seraient descendus des tribunes au coup de sifflet final. A la vue de Monchi, surpris en train qualifier Ronald Koeman de "pleureuse" lors du match aller, l'Argentin lui aurait lancé à plusieurs reprises le fameux "concha de tu madre" (connard) en ajoutant: "Tu ne dis plus rien maintenant".

Plusieurs bousculades entre joueurs auraient éclaté dans le tunnel avant le retour au calme. Monchi se serait ensuite entretenu avec le sextuple Ballon d'or pour aplanir leurs différends. Le directeur sportif se serait même excusé pour les propos tenus à l'égard de Koeman.

La radio Ser Catalunya évoque également cet accrochage entre les deux hommes. Monchi aurait apostrophé Messi et Pepe Costa, assistant des joueurs du Barça et grand ami de l'Argentin, en leur lançant: "Vous gagnez toujours comme ça (avec l'aide des arbitres)". Messi lui aurait répondu en chambrant: "Vous allez rentrer chez vous bien au chaud".

Le FC Séville donnerait une version différente en assurant que Monchi n'était pas dans les vestiaires quand Messi a commencé à lancer quelques noms d'oiseaux en sa direction. Le directeur sportif l'aurait alors rejoint par la suite. Sur le terrain déjà, la tension était palpable et Ronald Koeman a été surpris en train d'invectiver son confrère de Séville, Julen Lopetegui.

Après ces péripéties, le Barça a décroché sa place pour la finale de la Coupe du Roi au terme d'un scénario qui a enflammé la presse catalane à une semaine du 8e de finale retour de la Ligue des champions sur le terrain du PSG (10 mars, 21h, en direct sur RMC Sport).

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder Barça-PSG en Ligue des champions

Nicolas Couet Journaliste RMC Sport