RMC Sport

Barça: Laporta assure être le seul à pouvoir retenir Messi

Lors d’un débat entre les trois candidats à la présidence du Barça, Joan Laporta s’est montré très incisif concernant le cas Lionel Messi. Le dirigeant de 58 ans, qui a déjà dirigé le club catalan dans le passé, estime que la star argentine restera uniquement s’il est élu le week-end prochain.

Ils se sont fait voler la vedette par Josep Maria Bartomeu. L’homme dont ils espèrent prendre la succession. Les déboires de l’ancien patron du FC Barcelone, placé en garde à vue dans l’affaire du "Barçagate", a largement éclipsé le débat entre les trois candidats à la présidence du club. Réunis par RAC1, Toni Freixa, Victor Font et Joan Laporta ont mis en opposition leurs programmes respectifs pour redresser le navire blaugrana. A cinq jours de l’élection présidentielle, prévue samedi. Laporta en a profité pour se montrer offensif sur le dossier Lionel Messi.

Le dirigeant de 58 ans, qui a déjà dirigé le club catalan de 2003 à 2010, connaît bien le sextuple Ballon d’Or. Et il estime être le seul en mesure de le convaincre de rester en Catalogne, alors que son contrat s'achèvera à l’issue de la saison. "Je suis convaincu que si les autres candidats gagnent, Messi ne continuera pas. Mais si je gagne, il restera, a affirmé Laporta. Il n’est pas guidé seulement par l’argent. Il veut une équipe compétitive pour gagner. Je suis persuadé qu’il écoutera ma proposition."

"Faire rester Messi, c’est mon grand objectif"

L’ancien député catalan a d’ailleurs rappelé à quel point le n°10 argentin était précieux pour le Barça, en dépit de son contrat pharaonique. "Messi a un rendement très important. Il représente 30% des revenus du club et cela coûte environ 8%. Le meilleur retour de cet investissement est d’ailleurs émotionnel et sportif, avec tout ce qu’il a donné. Le faire rester, c’est mon grand objectif. J’ai une excellente relation avec Leo et la proposition que je lui ferai sera appréciée. Mais si je ne gagne pas, c’est sûr que Leo ne continuera pas au Barça." De quoi faire monter la pression avant le scrutin du week-end prochain, qui marquera un tournant dans l’histoire de Barcelone. Et influera forcément sur l’avenir de son meilleur joueur. D'une manière ou d'une autre.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport