RMC Sport

Barça: Messi et Neymar cartonnent avant le PSG, Umtiti buteur pour la première fois

Lionel Messi

Lionel Messi - AFP

Avant d’affronter le PSG mercredi en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions, le FC Barcelone affrontait ce samedi le Celta Vigo (5-0), et a préparé au mieux sa mission "remontada".

Dans quatre jours, le Barça devra au moins inscrire quatre buts au Camp Nou face au PSG pour espérer se qualifier en quarts de finale de la Ligue des champions. Une mission a priori impossible sur le papier, ou en tout cas jamais réalisée jusqu'à présent dans l'histoire de cette compétition. Mais en attendant, le club catalan accumule de la confiance en Liga. Au point d'avoir parfaitement répété l'opération "remontada" contre le Celta Vigo (5-0) ce samedi lors de la 26e journée.

A lire aussi >> Barcelone: Luis Enrique, un bilan (pour l'instant) digne de celui de Guardiola

Le lob magique de Neymar

Lionel Messi a d'abord initié le festival blaugrana en ouvrant le score en solo à l’issue d’un slalom géant dans la défense galicienne. Dans la foulée, le quintuple Ballon d’Or, omniprésent, s’est mué en passeur décisif pour son compère Neymar, auteur d’un somptueux lob sur Alvarez. Un avantage de deux buts à la pause, vite amplifié après le repos.

Messi dans tous les bons coups

Après le troisième but signé Rakitic, Samuel Umtiti a débloqué son compteur personnel sous le maillot barcelonais en reprenant du pied droit un excellent centre de son capitaine. Dans tous les bons coups, Messi s'est ensuite offert un doublé en glissant malicieusement le ballon au premier poteau sur un nouveau raid solitaire. Un Messi des grands soirs donc, déterminé à prendre ses responsabilités.

A lire aussi >> PSG-Barça: Monumental, Paris humilie Barcelone et fonce vers les quarts

Avec une sixième victoire de rang en championnat, les hommes de Luis Enrique reprennent provisoirement la tête de la Liga et enregistrent leur meilleure série depuis un an. En effet en mars 2016, une série de 12 succès d'affilée avait pris fin... juste après avoir rejoint le Top 8 européen en C1.

A lire aussi >> PSG: Kimpembe, même sa mère "ne le reconnait pas"

D.W