RMC Sport

Barça: prolonger Messi, redresser les finances... les dossiers chauds de Laporta

Fraîchement élu président du FC Barcelone, Joan Laporta va avoir plusieurs dossiers importants à gérer ces prochaines semaines. Revenu au club après un premier passage entre 2003 et 2010, le nouvel homme fort du club catalan devra notamment régler la prolongation de contrat de Lionel Messi et redresser les finances du club.

C'est une nouvelle ère qui s'annonce du côté de Barcelone, avec l'élection ce dimanche de Joan Laporta en tant que président du club catalan jusqu'en 2026. Les chantiers sont nombreux pour celui qui revient à un poste qu'il a déjà occupé entre 2003 et 2010. Successeur du démissionnaire Josep Bartomeu, Laporta retrouve un club où les chantiers sont nombreux.

Prolonger Messi

Le premier d'entre eux, en lien avec d'autres, est la prolongation de Lionel Messi. En fin de contrat à l'issue de la saison, l'Argentin est libre de s'engager où il le souhaite. Mais plombé par des finances touchées par la pandémie de coronavirus, le budget blaugrana n'est pas extensible.

En juin dernier, en conflit avec la direction Bartomeu, Lionel Messi avait exprimé publiquement sa volonté de partir. Laporta connaît bien la "Pulga" et en a fait une promesse de sa campagne : il tentera de prolonger Messi." Le fait est que le meilleur joueur du monde est venu voter, avec son fils. C'est la preuve que Leo Messi aime le Barça", a estimé Laporta ce dimanche au moment de célébrer sa victoire. Pour la première fois de sa carrière, le numéro 10 du Barça s'est rendu au Camp Nou pour voter. Selon le Mundo Deportivo, Messi a bien voté pour Laporta. Si rien n'est signé pour l'heure, cela semble au moins une première étape essentielle à une prolongation.

D'autres joueurs se trouvent aussi prochainement en fin de contrat. C'est le cas notamment d'Ousmane Dembélé dont son bail se termine en juin 2022. Redevenu un titulaire sous Ronald Koeman, le Français avait coûté 105 millions d'euros à l'été 2017. Sergi Roberto (29 ans) se trouve aussi en fin de contrat en juin 2022.

Des finances à redresser

Car si sportivement Lionel Messi continue de rayonner, étant actuel meilleur buteur de Liga, le Barça s'est considérablement endetté au cours des dernières années. Le huis clos au Camp Nou provoque des pertes importantes pour le club. La dette nette s'élève à 488 millions d'euros, avec plus d'un milliard d'euros (1,173 Md) de dettes à long terme et 730,6 millions d'euros à trouver d'ici fin juin.

Avec des revenus à la baisse, Joan Laporta et son équipe vont devoir trouver rapidement des solutions pour continuer à financer le club. Il faudra négocier aussi pour un échelonnement avec les créanciers.

En parallèle de cette dette, le FC Barcelone est confronté aussi à une masse salariale importante. Un accord entre les joueurs et le président intérimaire Carles Tusquets avait été trouvé fin décembre. La paye prévue pour les six premiers mois de 2021 n'a pas été versée aux joueurs et doit être lissée sur les quatre prochaines saisons pour compenser. Ce qui doit permettre une économie de 170 millions d'euros. "Au mois de janvier, la masse salariale ne peut pas être payée, a justifié Tusquets. C'est une situation d'insolvabilité, avait justifié-t-il pour expliquer cette décision. Les joueurs ont deux parts de salaire, en janvier et juillet. Le mois de janvier a été reporté. Idem pour d'autres émoluments, comme l'émission de primes pour les titres.

Des projets en cours à gérer

Le candidat Laporta a exprimé sa volonté de trouver de nouveaux revenus pour continuer à avoir des ambitions importantes avec Barcelone, et par conséquent ne pas baisser outre-mesure la masse salariale du club. Josep Bartomeu avait lancé au cours de son mandat le "Barça Corporate", un projet consistant à mettre en vente 49% du club et ainsi générer de nouveaux revenus. Quatre secteurs d'activités sont concernés par cette vente et Joan Laporta semble favorable au fait de continuer dans cette démarche.

Joan Laporta récupérera aussi des dossiers déjà initiés par la précédente équipe dirigeante. C'est notamment le cas du projet de la refonte du Camp Nou, déjà approuvée par l'Assemblée et l'équipe municipale. Le fonds d'investissement Goldman Sachs participera au financement des rénovations du stade historique du club.

S'appuyer sur la formation et recruter malin

Lors de son premier passage à la tête du Barça, le club blaugrana a conquis 12 trophées dont à quatre reprises la Liga et par deux fois la Ligue des champions. Au cours de son mandat, des joueurs issus de la Masia sont devenus des cadres de l'équipe, tout en les associant à des joueurs du calibre de Ronaldinho ou Samuel Eto'o. Dans l'imaginaire collectif, Laporta reste étroitement lié au "grand Barça" de Guardiola, Xavi, Iniesta, Messi et les autres.

Le nouveau président a déjà précisé que l'avenir de Koeman sera lié aux résultats et au jeu produit par le club catalan. En mauvaise posture en Ligue des champions, le Barça se reconstruit progressivement depuis l'arrivée du technicien néerlandais, légende du club pour la finale européenne remportée en 1992. Ilaix Moriba, Ansu Fati, Óscar Mingueza... Koeman s'appuie de plus en plus sur de jeunes joueurs formés à la Masia.

Mais Joan Laporta a été associé aussi ces derniers temps à plusieurs joueurs. Sergio Aguero, ami de Lionel Messi et en fin de contrat avec Manchester City, est annoncé dans le viseur du nouveau président. Comme David Alaba, dans une moindre mesure, qui quittera libre le Bayern Munich l'été prochain. Laporta devra aussi gérer le cas Eric Garcia, lui aussi libre et avec qui un accord existe pour le prochain mercato.

Sans trophée depuis avril 2019, le Barça attend un nouveau titre et surtout de retrouver de sa superbe sur la scène européenne, après plusieurs humiliations subies ces dernières années. Lors de son discours de victoire ce dimanche, Joan Laporta a déclaré comme un mantra vouloir "esquiver le catastrophisme". Confiant dans sa capacité à redresser le club, celui qui a été élu avec 54% des suffrages a envoyé un message au PSG avant le huitième de finale retour de Ligue des champions ce mercredI. "Allons à Paris pour voir si on remonte", a déclaré Laporta face à une foule en liesse, espérant que son club pourra remonter le 4-1 du match aller. Le PSG et les autres clubs sont prévenus: le Barça veut retrouver sa splendeur d'antan.

GL