RMC Sport

Barça-Real: Zidane en danger, le déclic pour Griezmann? le Clasico en cinq questions

Le FC Barcelone reçoit le Real Madrid ce samedi lors de la septième journée de Liga. Dans un début de saison si particulier pour les deux équipes, ce Clasico devrait donner lieu à une bataille féroce et risque déjà de porter un terrible coup au perdant.

Le Real et le Barça sont-ils si mal en point?

Contraint à une cure d’austérité en raison de la crise économique liée au coronavirus, le Real Madrid n’a pas recruté lors du mercato estival. En l’absence d’Eden Hazard, encore gêné par des pépins physiques, le club madrilène signe un début de saison honorable sur le plan comptable.

Avec un match en moins en championnat, les Merengues occupent actuellement la troisième place du classement et n’accusent qu’un point de retard sur la Real Sociedad avant cette septième journée. Néanmoins, la défaite concédée à domicile face à Cadix (0-1) a laissé des traces.

>> Le Clasico Barça-Real est visible via l’offre RMC Sport-beIN Sports

Côté Barcelone, la situation se veut un peu similaire. Tenu en échec par le FC Séville (0-0) puis piégé à Getafe (1-0), le club catalan reste sur deux échecs en Liga et occupe la dixième place du classement avant de disputer le Clasico.

Mais avec seulement quatre matchs joués cette saison, les partenaires de Gerard Piqué peuvent encore virer en tête du championnat. Pour rester dans ces standards habituels, les Blaugranas doivent l’emporter sur la pelouse du Camp Nou. Un succès et la bande à Koeman retrouverait son fauteuil de leader.

Zidane peut-il être viré après le Clasico?

Bénéficiant toujours d’une superbe cote auprès des supporters du Real Madrid, Zinedine Zidane pourrait bientôt faire les frais du début de saison mitigé de son équipe. Entre la défaite à Cadix et surtout la déroute en Ligue des champions contre le Chakhtar Donetsk (2-3), l’ancien meneur de jeu de l’équipe de France semble être venu à bout de la patience de son président Florentino Perez.

"Zidane joue sa tête samedi contre le Barça, et mardi en Ligue des champions contre Mönchengladbach, a expliqué Frédéric Hermel, correspondant de RMC Sport en Espagne. Il a deux matchs pour convaincre. S'il perd face au Barça, il jouera sa tête à Mönchengladbach. Je l'ai senti abattu mercredi soir, très fatigué."

Au cours de ses deux passages sur le banc madrilène, Zinedine Zidane n’a jamais perdu trois matchs d’affilée toutes compétitions confondues. En cas de nouvelle défaite de son équipe ce samedi, l’entraîneur tricolore réaliserait une triste première et se rapprocherait un peu plus de la sortie.

Koeman compte-il encore sur Griezmann?

Arrivé pendant l’été 2019 contre un chèque de 120 millions d’euros, Antoine Griezmann n’y arrive toujours pas au Barça. Entre un rendement insuffisant, une mauvaise connexion avec Lionel Messi et l’éclosion de la pépite Ansu Fati, le Français peine à s’illustrer en Catalogne.

A en croire la presse locale, le champion du monde 2018 devrait bénéficier d’une dernière chance lors du Clasico. Laissé sur le banc lors du carton européen contre Ferencvaros (5-1) "Grizou" a de grandes chances de débuter le match face au Real Madrid. Mais une nouvelle prestation en demi-teinte pourrait sonner le glas de son aventure avec les Blaurganas. Interrogé à son sujet en conférence de presse, Ronald Koeman a même semblé agacé des questions sur le Français.

"Il est possible qu'il joue. Mais ce n'est pas bon de discuter de son rôle à chaque match. Il n'y a pas qu'un seul joueur, a lâché le technicien néerlandais. C'est un joueur important et nous voulons que tous soient à leur meilleur niveau, l'équipe reste le plus important. Nous choisirons les meilleurs pour obtenir le meilleur résultat demain."

Messi va-t-il enfin lancer sa saison?

Capitaine du Barça, Lionel Messi connait un début de saison poussif en Liga. Auteur d’un seul but lors de la première journée contre Villarreal (4-0) le sextuple lauréat du Ballon d’or n’a plus été décisif en championnat depuis le 1er octobre et une passe décisive face au Celta Vigo. Le meilleur buteur de l’histoire du Clasico (26 réalisations) serait bien inspiré de relancer la machine afin de faire taire les critiques. 

Histoire de faire le plein de confiance avant de se frotter à la défense madrilène, "La Pulga" a brillé lors du succès contre Ferencvaros avec un but et une offrande en Ligue des champions. Petit bémol, l’Argentin n’a plus marqué ou délivré de caviar lors de ses cinq dernières apparitions contre le Real Madrid. Mais les grands joueurs ont parfois besoin des grands matchs pour retrouver la lumière.

Ramos peut-il sauver le Real?

Outre un Karim Benzema toujours aussi capital dans le jeu de son équipe, les Madrilènes ont craint un forfait de Sergio Ramos. Sorti dès la mi-temps lors du match contre Cadix, le défenseur espagnol a ensuite manqué le duel contre Donetsk en raison d’une petite blessure. Longtemps incertain pour ce Clasico, le capitaine des Merengues tiendra bien son rang et débutera aux côtés de Raphaël Varane en charnière centrale.

"Il a récupéré et se trouve à 100%", s’est même réjoui Zinedine Zidane à la veille du choc contre le rival catalan. A 34 ans, le leader charismatique demeure toujours aussi indispensable à son équipe. Ce samedi, le fidèle soldat tient peut-être l’avenir de Zinedine Zidane entre ses mains.

JGL