RMC Sport

Coronavirus: le Real Madrid serait déterminé à conserver Zidane

Selon le quotidien espagnol As, Zinedine Zidane serait assuré de conserver son poste au Real Madrid la saison prochaine, alors que l'actuel exercice est suspendu en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. L’Espagne est l’un des pays les plus gravement touchés en Europe.

Le Real Madrid a fermé ses portes au coronavirus. Mais derrière les murs de l'institution, les dirigeants du club n'ont pas perdu de temps pendant le confinement, anticipant tous les scénarios à venir. Quoi qu’il arrive cependant, aussi bien en Liga qu’en Ligue des champions, deux compétitions suspendues pour cause de crise sanitaire, Zinedine Zidane devrait occuper le banc du Real la saison prochaine, selon As.

Si la saison avait pu suivre son cours normalement, un bilan aurait été fait au terme de l’exercice 2019-2020. Un succès en Ligue des champions, un de plus pour le Français à la tête du Real Madrid, après l’incroyable triplé réalisé entre 2016 et 2018, aurait ainsi permis à Zinedine Zidane d’entrevoir l’avenir plus sereinement. Et d’achever son contrat qui court jusqu’en 2022.

767 décès liés au coronavirus en Espagne

En revanche, un double échec en championnat et en C1 aurait poussé le club espagnol à envisager d’autres hypothèses. Mais les conséquences désastreuses de la pandémie qui a provoqué la mort de 767 personnes (pour 17.147 cas avérés, dont 6.777 pour la seule région de Madrid) en Espagne a poussé les dirigeants madrilènes à reconsidérer la situation sportive du club, touché de plein fouet (la section football est en quarantaine après qu'un joueur de basket du club a été testé positif).

A ce jour, toujours selon As, si les compétitions venaient à reprendre cet été et le Real ne rien gagner à l’issue de la saison, Zinedine Zidane resterait quand même l’entraîneur. Il aurait d’ailleurs déjà commencé à travailler, avec l’ensemble de son staff, sur la planification de la saison prochaine. Le confinement imposé a ceci de précieux qu’il va permettre au technicien français de prendre ses décisions sans précipitation. 

QM