RMC Sport

Liga: Dembélé libère le Barça en pleine course au titre

Le FC Barcelone a arraché la victoire 1-0 sur le fil contre le 16e de Liga, Valladolid, ce lundi pour la 29e journée, et revient à un petit point du leader, l'Atlético de Madrid, défait dimanche à Séville.

Ronald Koeman peut lui dire merci, parce que le Barça a eu beaucoup de mal à s’imposer (1-0) ce lundi, face au 16e de Liga. Le Français Ousmane Dembélé a surgi dans les derniers instants du match pour inscrire le seul but de la partie d'une belle volée du gauche contre Valladolid (90e). Il avait déjà été impliqué dans un des tournants du match dix minutes auparavant, en provoquant une faute qui a valu un carton rouge direct à Oscar Plano (79e) pour un dangereux tacle par derrière.

"C'est un joueur important, il l'a montré avec son jeu et son but, qui nous a offert les trois points, a souligné Ronald Koeman à propos d'Ousmane Dembélé. Sa trajectoire cette saison est excellente : il a beaucoup progressé sur le plan physique, ça a été la clef de sa régularité, de pouvoir enchaîner beaucoup de matchs comme ça. Si ça ne tenait qu'à moi, oui, bien sûr que j'aimerais qu'il reste avec nous."

Le résultat a tardé à venir pour le Barça, mais il est là, avec trois points extrêmement précieux dans la course au titre, qui permettent au club catalan de revenir à un petit point seulement du leader, l’Atlético de Madrid. Et tout cela à moins d’une semaine du Clasico qui sera disputé samedi sur le terrain du Real Madrid. Un choc que Lionel Messi n’aurait manqué pour rien au monde.

Le Barça a toutes les cartes en main

Le génie argentin a beaucoup combiné avec Ousmane Dembélé, le héros de la soirée côté catalan, dont le jeu est souvent passé par le n°10, étrangement nerveux à la pause. Les caméras de la télévision espagnole ont capturé une séquence montrant le sextuple Ballon d’or en train de pester contre l’arbitre, dont il craignait qu’il l’avertisse au cours de ce match.

Et pour cause, Lionel Messi était sous le menace d’une suspension en cas de carton jaune, qui l’aurait donc privé de la rencontre face au Real Madrid. Or, si Griezmann a bien été averti, ce ne fut pas le cas de Lionel Messi, qui sera donc à la disposition de son entraîneur le week-end prochain. Grâce à ce succès contre Valladalid au terme d'une prestation poussive, le Barça a son destin en main pour être champion. Le match retour prévu contre l'Atlético pourrait décider de l'identité du champion cette saison.

QM