RMC Sport

Liga: la police aurait séparé Emery et Xavi après Villarreal-Barça

Selon le quotidien catalan Sport, Unai Emery et Xavi se sont accrochés dans le tunnel du vestiaire après le match entre Villarreal et le FC Barcelone (1-3) au point que la police a dû tenir les deux hommes à l’écart.

C’était très chaud sur les bancs de touche, samedi lors de la rencontre entre Villarreal et le FC Barcelone (1-3). La joie très démonstrative du banc catalan a notamment excédé Unai Emery, entraîneur de Villarreal, qui est entré au vestiaire sans saluer, Xavi, son homologue. Mais selon le journal Sport, une brouille a bien éclaté entre les deux hommes dans le tunnel. Emery s’est agacé contre certaines décisions arbitrales: "ils vous font des cadeaux", "c'est toujours pareil avec vous".

"L'arbitre m'a dit que c'était un penalty possible, a fulminé le joueur Pau Torres après une main de Piqué non sifflée. Je pense que c'est très clair. S'il tire et que le ballon touche sa main... Pour voir un hors-jeu, nous passons dix minutes, mais pour voir un penalty, nous pouvons passer deux minutes. Nous sommes la seule équipe qui n'a pas obtenu de penalty et le Barça est la seule équipe qui n'en a pas obtenu contre elle." Le staff d’Emery a aussi pris à partie le banc du FC Barcelone en raison de décisions arbitrales litigieuses.

Le ton est monté avant qu'Emery ne calme le jeu

Cela aurait continué de chauffer plus tard. Selon le quotidien catalan, le ton serait monté dans le tunnel entre les entraîneurs au point de provoquer l’intervention de policiers pour maintenir les deux hommes à distance.

La tension est finalement retombée. Après être passé par la salle de presse et les vestiaires, Unai Emery a retrouvé Xavi pour lui serrer la main et mettre fin à leur brouille. "Nous devons être honnêtes, nous avons eu un peu de chance, a confié Xavi à l’issue du match. Villarreal ne méritait pas de perdre."

NC