RMC Sport

Mercato: le Barça souhaiterait enfin trouver un accord avec l'Atlético pour Griezmann

La situation d'Antoine Griezmann du côté de l'Atlético de Madrid est toujours aussi compliquée depuis le début de la saison. Non désireux de payer les 40 millions d'euros d'option pour s'attacher ses services en fin de saison, l'Atlético le fait peu jouer. Le Barça, qui veut vendre le Français, souhaite rapidement trouver une solution pour arranger la situation.

Une demi-heure tout au plus. C'est le temps de jeu dont bénéficie Antoine Griezmann par match depuis le début de la saison. Petite exception pour la réception du Real Madrid le week-end dernier, où le Français a eu le droit à 90 minutes. Avec sa titularisation en Ligue des nations ce jeudi, il vient d'ailleurs d'enchaîner deux titularisations d'affilée toutes compétitions confondues. Cela ne lui était plus arrivé depuis début juin.

Le Barça aimerait trouver une solution rapidement pour régler cette situation. L'idéal serait de trouver un accord avec l'Atlético de Madrid avant leur confrontation le 7 janvier prochain, selon Mundo Deportivo. La situation actuelle ne plaît évidemment pas au Barça (qui a prêté Antoine Griezmann avec option d'achat obligatoire s'il dispute un certain nombre de matchs), et qui ne compte pas voir revenir ce gros salaire en Catalogne, alors que la masse salariale du club vient tout juste d'être équilibrée. Elle n'est pas idéale non plus pour l'Atletico, qui se prive volontairement de l'un de ses meilleurs joueurs pour des raisons qui n'ont rien à voir avec le sportif.

Une étrange clause qui ne convient à personne

La complexe clause du prêt d'Antoine Griezmann est la suivante: l'Atletico devra payer 40 millions au Barça en fin de saison si Griezmann a disputé 45 minutes dans 50% des matches pour lesquels il est disponible. Autrement dit, si Griezmann est titulaire indiscutable, comme la saison passée, l'option devient automatique. C'est la raison qui pousse l'Atlético à ne lui offrir que 30 minutes maximum par rencontre cette saison. Le club madrilène, en proie à des difficultés financières, ne souhaite pas payer autant pour l'international français (109 sélections - 42 buts).

Toujours selon le média catalan, un accord pourait être trouvé entre les deux formations. Le FC Barcelone ne compte pas brader son joueur et n'acceptera pas de montant inférieur à 25 millions d'euros. Reste à savoir la position de l'Atlético. A deux mois du Mondial, il paraît peu probable de voir la situation se décanter dans les prochains jours.

P.B.