RMC Sport

Real Madrid: Benzema s'empare d'un record de Thierry Henry

En inscrivant son 176e but en Liga dimanche contre Eibar, l’attaquant du Real Madrid, Karim Benzema, est devenu le meilleur buteur français de l’histoire, pour un même club, des cinq principaux championnats européens. L’ancien Lyonnais détrône Thierry Henry avec Arsenal.

Karim Benzema n’en finit pas d’impressionner. Affûté comme jamais, il porte le Real Madrid cette saison. Dimanche soir, c’est encore lui qui a ouvert la voie du succès face à Eibar (3-1) en clôture de la 14e journée de Liga. KB9 totalise sept buts en 12 rencontres de championnat auxquels il convient d’ajouter cinq passes décisives. Mais ce n'est pas tout.

L’ancien Lyonnais est aussi entré dans l’histoire du football français en devenant le meilleur buteur tricolore de l’histoire dans les cinq principaux championnats européens, pour un même club. Contre Eibar, le joueur de 33 ans a en effet inscrit son 176e but en Liga avec le Real, où il évolue depuis 2009. Il efface des tablettes un certain Thierry Henry qui a scoré 175 fois pour Arsenal en Premier League entre 1999 et 2007 puis en 2012.

Henry avec Ljungberg en 2004
Henry avec Ljungberg en 2004 © AFP

Henry devancé mais...

La légende des Gunners avait inscrit ses 175 buts en 258 rencontres soit une moyenne de 0,78 but par match. Karim Benzema fait moins bien puisqu’il a atteint 176 réalisations après 361 matchs de Liga (0,67 b/m). Des stats tout de même énormes à ce niveau qui laissent Zinédine Zidane admiratif: "Il joue de façon phénoménale, a confié l’entraîneur du Real Madrid dimanche soir. Mais ce n’est pas seulement un but, c’est tout un jeu, il nous apporte de la clairvoyance dans le jeu et c’est très important pour toute notre équipe." 

Il y a une semaine Zizou avait affirmé que Benzema était le plus grand attaquant de l’histoire du football français: "Il le prouve, il joue au Real Madrid depuis très longtemps, il compte plus de 500 matches, tous les buts... Au final, son palmarès, tout ce qu'il a accompli ici parle pour lui-même", a déclaré le Ballon d’Or 1998.

ABr