RMC Sport

Real: une fronde des joueurs contre Benitez, Mourinho en approche ?

-

- - AFP

Rafael Benitez semble sur un siège éjectable depuis plusieurs semaines et la situation se complique pour l’entraîneur du Real Madrid. Selon la Cadena Ser, le divorce entre le coach et son vestiaire serait désormais consommé. Et le nom de José Mourinho commence à circuler…

L’une des questions brûlantes de la trêve hivernale espagnole est de savoir si Rafael Benitez sera toujours l’entraîneur du Real Madrid en 2016. Le club est actuellement troisième de Liga, derrière l’éternel rival barcelonais et l’Atletico. Pendant que le Barça séduit tout le monde avec son trio magique Messi-Suarez-Neymar et sa victoire en finale de la Coupe du monde des clubs, le Real, qui sort d’une saison blanche, ne fait plus rêver grand monde sur le terrain.

Les menaces de Ronaldo, la bouderie de James

La fracture serait désormais béante entre Benitez et certains de ses joueurs, parmi lesquels Isco ou James Rodriguez. La star de l’équipe, Cristiano Ronaldo, ne porte pas non plus son coach dans son cœur et passe de plus en plus de temps loin de Madrid et de ses terrains d’entraînement. Le Portugais aurait même une nouvelle fois menacé de partir. Des éléments qui font dire à Florentino Perez, en interne, que la situation est intenable. Selon le président du club madrilène, il semble désormais compliqué de maintenir celui qu’il a imposé à ce poste l’été dernier.

Mourinho en sauveur ?

Parmi les pistes évoquées pour le remplacer, Zinedine Zidane figure en bonne place. Pressenti pour succéder à Carlo Ancelotti, le champion du monde 1998 est en charge de la réserve et se dit prêt à assumer le rôle d’entraineur de l’équipe première. Mais une autre voie mène à… José Mourinho ! Le technicien portugais a beau avoir quitté le Real en eau de boudin en 2013 et entretenir des relations tendues avec Ronaldo et Sergio Ramos, il prend des airs de vainqueur né qui pourrait ramener le Real vers les sommets, à hauteur du FC Barcelone. D’autant que « The Special One » est libre depuis son limogeage de Chelsea, même si Manchester United serait sur les rangs.

Quoiqu’il en soit, l’avenir de Rafael Benitez chez le décuple vainqueur de la Ligue des champions s’inscrit plus que jamais en pointillés. La Cadena Ser estime même qu’il pourrait ne plus être en poste le 30 décembre, lors de la réception de la Real Sociedad dans le cadre de la 17e journée de Liga (16h). Le déplacement à Valence, véritable roc à domicile, le 3 janvier pourrait aussi s’avérer fatal.

A.Bo