RMC Sport

Cavani, une combativité presque exagérée

-

- - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Rolland Courbis est revenu au micro des « Grandes gueules du sport » sur RMC Sport sur la perf’ XXL d’Edinson Cavani vendredi, auteur d’un quadruplé en 45 minutes face à Caen (0-6).

Après les maladresses d’Arsenal (1-1), la perfection de Caen (0-6). En quelques jours, Edinson Cavani s’est offert un singulier voyage, d’un extrême footballistique à l’autre. « C’est super pour Cavani et son équipe d’arriver à mettre quatre buts en une mi-temps. Si ça peut lui faire retrouver sa confiance, c’est évidemment une très bonne chose, estime Rolland Courbis, membre de la Dream Team RMC Sport. C’est un gars qui mérite un énorme respect. Il a une combativité presque exagérée. Contrairement à certains joueurs qui n’en font pas assez, lui en fait trop. Quand je le vois défendre derrière l’arrière latéral pour tacler et mettre en corner, je me dis que quelque chose ne va pas ! Quand je vois sa coordination sur certains gestes, ce n’est pas un gars qui a une énorme finesse. »

A lire ici >> Cavani en plante quatre en première période, c’est vraiment historique

A lire ici >> Cavani s'éclate, Twitter retourne sa veste (même s'il reste bien quelques mauvaises langues)

« Un Cavani tout simplement extraordinaire sur un plan physique »

« Par contre, au niveau générosité… C’est un gars, paraît-il, en plus super sympa. Il mérite toute la sympathie de ses coéquipiers. Il y a un Cavani qui est tout simplement extraordinaire sur un plan physique. Sur un plan footballistique et certains gestes de finisseur, il y a encore des progrès à faire. On en fait à tout âge. J’ai eu la chance de jouer avec un monstre, Delio Onnis. Il disait que pour un attaquant, les plus belles années étaient entre 25 et 33, 34 ans. Ce n’est pas non plus interdit de marquer quand tu as 20 ans. La nouveauté hier par rapport au match d’Arsenal, c’est que Cavani avait à côté de lui un autre attaquant, en l’occurrence Lucas qui pouvait créer du danger. Il y avait également Angel di Maria. On avait hier un trio offensif. Ça a facilité les choses. »

A lire ici >> Meunier paierait "une fortune" pour Cavani

la rédaction