RMC Sport

Comment le PSG réagit à l'enquête sur Nasser Al-Khelaïfi

Nasser Al-Khelaïfi

Nasser Al-Khelaïfi - AFP

La justice suisse a ouvert une enquête sur trois hommes, dont Nasser Al-Khelaïfi, patron de BeIN Media Group LLC, pour "soupçon de corruption privée" dans le cadre de l'attribution des droits média de plusieurs Coupes du monde. Face à cette affaire qui touche son président, le PSG se veut rassurant avec ses partenaires.

Dès la publication du communiqué du Ministère Public de la Confédération Suisse, ce jeudi après-midi, le PSG a organisé une réunion dans son siège parisien pour établir les conséquences médiatiques qu’il pourrait y avoir sur le club. A l’occasion de cette réunion, certains décideurs parisiens ont établi la nécessité de rassurer très vite les partenaires commerciaux du club.

A lire aussi >> Trois questions pour comprendre la procédure pénale contre Al-Khelaïfi et Valcke

Plusieurs sponsors ont appelé le siège du PSG pour tenter d’en savoir plus sur l’affaire. A chaque fois, il a été demandé d’indiquer aux partenaires que l’enquête ne concernait que BeIN Sports et qu’en l’occurrence, le club ne pouvait pas être touché juridiquement. En interne, on assure qu’on se serait bien passé de cette affaire, tout en indiquant être très confiant sur le fait que toute la lumière sera faite pour dédouaner Nasser Al-Khelaïfi.

Al-Khelaïfi à Doha pour préparer la suite de l'enquête

Ce vendredi, Nasser Al-Khelaïfi a organisé une réunion importante à Doha pour préparer la suite de l’enquête. Il s’agit d’anticiper les demandes de la justice suisse et une possible audition dans les jours à venir. Le président du Paris Saint-Germain ne sera donc pas à Dijon ce samedi (17h) pour voir son équipe se frotter au DFCO.

A lire aussi >> Fifa: Al-Khelaïfi aurait mis à disposition de Valcke une villa en Sardaigne

VIDEO - Dijon-PSG: attention au match piège

Loïc Tanzi