RMC Sport

Coronavirus: toujours pas de poignées de main avant les matchs en Ligue 1

Face au risque de coronavirus, les joueurs de Ligue 1 et de Ligue 2 continueront à ne pas se serrer la main avant les matches de championnat, a indiqué la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour, ce mardi.

Mis en place samedi, le protocole invitant les joueurs, arbitres et autres acteurs du football à ne plus se serrer la main avant le coup d’envoi a été prolongé par la présidente de la LFP (Ligue de Football Professionnelle) Nathalie Boy de la Tour. "Nous allons poursuivre ce nouveau protocole, car nous avons un devoir d’exemplarité. Il n’y aura pas de serrages de mains, conformément aux recommandations du ministère de la Santé", a déclaré la dirigeante de 51 ans dans un communiqué.

Cette nouvelle consigne est une conséquence directe des conseils sanitaires donnés par le ministère de la Santé pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19) qui a pour l’instant infecté 191 personnes en France, pour 12 guérisons et 3 morts.

Chambly-Le Mans (L2) à huis-clos

"Le plus important, c’est qu’à ce stade, aucun match n’est reporté, a poursuivi Nathalie Boy de la Tour. Les préfets sont nos interlocuteurs privilégiés. C’est au cas par cas, entre les préfets, les clubs et la Ligue", a enchaîné Boy de la Tour. La LFP met également en place des consignes pour éviter les rassemblements de populations dans un territoire précis. Le match Chambly-Le Mans (28e journée de Domino’s Ligue 2) va en faire les frais puisqu’il se jouera à huis-clos vendredi soir à Beauvais dans l’Oise, principal foyer de propagation du coronavirus.

"La santé des joueurs et des spectateurs reste notre priorité", a assuré la présidente de la LFP. L’instance footballistique a d’ailleurs prévu un conseil d’administration à ce sujet mercredi matin. Nathalie Boy de la Tour, qui a assisté mardi matin à une réunion avec la ministre des Sports Roxana Maracineanu, a affirmé que les clubs ont "confiance". "C’était une ambiance de consensus, très posée", a décrit la dirigeante de la LFP à propos de la réunion.

Baptiste Blanchard