RMC Sport

Henry met en garde le PSG après l'arrivée de Messi et doute des efforts défensifs

Pour Thierry Henry, nouveau consultant d'Amazon, empiler les talents ne suffira pas au PSG pour gagner la Ligue des champions. Celui qui a évolué avec Lionel Messi à Barcelone rappelle qu'il faudra un minimum d'organisation pour avoir un équilibre avec autant d'attaquants peu portés sur les replis défensifs.

Avec le recrutement de Lionel Messi, le PSG possède désormais une ligne d’attaque particulièrement excitante avec Kylian Mbappé et Neymar pour entourer l’Argentin. Reste à savoir si ce trio arrivera à se hisser au niveau de ses prédécesseurs.

Parmi les trios ayant marqué l’histoire, on pense par exemple à Alfredo Di Stefano, Francisco Gento et Ferenc Puskas au Real Madrid, à George Best, Denis Law et Bobby Charlton à Manchester United, à Rivaldo, Ronaldo et Ronaldinho en sélection brésilienne, à la BBC composée de Gareth Bale, Karim Benzema et Cristiano Ronaldo au Real ou encore à la MSN du FC Barcelone avec Lionel Messi, Neymar et Luis Suarez. Difficile de ne pas citer également l’association formée par Lionel Messi, Samuel Eto’o et Thierry Henry, toujours du côté du club catalan. Aujourd’hui consultant pour Amazon Prime Video, Thierry Henry a dressé un parallèle entre ce trio et celui du PSG pour cette saison.

"Ils prennent un peu trop de buts"

Avec un avertissement en guise de conseil pour le club de la capitale et son entraîneur Mauricio Pochettino. "L'équilibre, c'est le plus important. A un moment donné, on parle toujours de grands joueurs, d'attaque, d'aller vers l'avant. Mais il faut un équilibre. On parle de l'équipe dans laquelle j'évoluais (avec Messi et Eto’o) au Barça mais les gens oublient de souligner qu'on ne prenait pas beaucoup de buts. En général, les équipes qui ne prennent pas beaucoup de buts ne sont pas loin du titre, voire de la Ligue des champions", a-t-il analysé dans l’émission "Dimanche Soir Foot".

Pour lui, il faudra beaucoup d’organisation au PSG pour que l’attaque parisienne, qui a de quoi effrayer toutes les défenses de Ligue 1 et d’Europe, fonctionne en match. Aligner des talents ne suffira pas toujours. Il faudra des prestations collectives abouties, trouver un équilibre défensif, se coordonner avec trois attaquants peu portés sur l’effort défensif.

"Après quand vous avez des joueurs surhumains, ça devient un peu plus facile mais quand je vois comment Paris évolue à l'heure actuelle... ils prennent un peu trop de buts à mon goût pour pouvoir aller un peu plus loin. C'est vrai qu'il manquait des joueurs mais l'équilibre est le plus important", a insisté Thierry Henry, en référence aux trois buts encaissés par Paris lors des deux premières journées de Ligue 1 (victoires 2-1 et 4-2 contre Troyes et Strasbourg).

RR